Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Rencontre : L'innomable Agahomamunwa: un récit du génocide des Tutsi.

28 Mars 2016 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #genocide, #rwanda

Vendredi 01 Avril 2016 à 19h00 à la librairie Terra Nova; 

18 rue Gambetta - 31000 Toulouse

 et le Samedi 02 Avril à 15 à l'Union; librairie "Les passantes"

Centre commercial du Parc de L’Union, face à Saint-Caprais

 

rencontre avec Adélaïde Mukantabana à l'occasion de la sortie de son livre

L'innomable Agahomamunwa:

un récit du génocide des Tutsi.

Afficher l'image d'origine

La mémoire, lourde de souvenirs effroyables de la tragédie rwandaise, a conduit Adélaïde Mukantabana à se battre avec les mots de la langue française, à ouvrir les mots du kinyarwanda, la langue rwandaise, pour en faire sortir la souffrance et la vie, enfin, à se reconstruire. Elle fait traverser toute l'étendue de l'orgie génocidaire, elle démasque les impostures de l'Eglise catholique rwandaise, celles du dictateur Habyarimana, celle de la politique française. Elle perce à jour de troublantes vérités.

« Plus de vingt après, j’ai envie de me confier, de tout dire. Mais je m’embrouille, je suis effrayée. À quoi ça servirait ? À quoi ça ressemblerait ? Je suis toujours en deuil. Je le resterai. Dois-je renoncer à dire, à écrire ? Ce serait accepter de banaliser la barbarie qui a emporté deux de mes enfants, mes parents, la majorité de ma fratrie, mes tantes, mes oncles, mes cousins, mes amis, mes voisins, mes collègues. Me taire, ce serait admettre le génocide des Tutsi comme une fatalité, comme une guerre tribale, comme un conflit atavique, « le quotidien du continent africain ». Ce serait renoncer à l’élan qui m’anime, à la volonté de savoir ce qui s’est passé, de le faire entendre, d’abord à mes enfants qui ont survécu, puis à la génération future. Ils ne pourront l’apprendre qu’à travers ce que je suis devenue, qu’à travers ce que le génocide a fait de moi… »

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article