Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Radio rançafrique: 20 ans depuis le génocide au Rwanda !

26 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #radio

Dimanche 27avril à 17h et rediffusé samedi 3 mai à 9h.

Radio Françafrique n° 49 sur Campus fm 94 mhz

"20 ans depuis le génocide au Rwanda!"

« Françafrique n° 49 », émission de l’association Survie sur les relations particulières qu’entretiennent la France et ses anciennes colonies en Afrique, ce mois-ci revient sur l'historique du génocide qui s'est déroulé au Rwanda et la part de responsabilité de la France (documents d'archives). En 2è partie quelques interventions au cours de la commémoration du 20è anniversaire place du Capitole à Toulouse, puis dans les jardins Raymond VI où aurait dû être inaugurée une stèle à la mémoire des victimes! 

Site de Campus FM

Pour écouter l'émission en ligne: http://www.afriradio.net/auteur51.html

Lire la suite

Rwanda 1994, 20 ans d'impunité

14 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com

Lire la suite

Rencontre: La Gloire des imposteurs, lettres sur le Mali et l’Afrique

13 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, #films et conférences

Lundi 14 avril à 19h, la librairie Terra Nova, 18 rue Gambetta, Toulouse

carte

L'association Survie Midi Pyrénées vous propose une rencontre avec Boubacar Boris Diop autour de l'ouvrage:

 

La Gloire des imposteurs

Lettres sur le Mali et l’Afrique,

D'Aminata Dramane Traoré et de Boubacar Boris Diop

Le succès de l’opération Serval au Nord-Mali en janvier 2013, quarante-neuvième intervention militaire de la France dans son pré carré africain, a dépassé toutes les attentes. Ses soldats y ont été accueillis en libérateurs tandis que des intellectuels africains de renom, jusque-là peu suspects de complai­sance à l’égard de la Françafrique, se sont bruyamment réjouis de son action, jugée énergique et courageuse.

 

On peut comprendre ce soulagement, car il était impératif de mettre hors d’état de nuire la coalition des responsables du sanglant chaos malien. Mais la haine envers ces derniers n’a-t-elle pas ramené un conflit complexe à une banale lutte entre le Bien et le Mal ?


C’est à cette question que s’efforcent de répondre Aminata Dramane Traoré et Boubacar Boris Diop dans un échange de lettres stimulant et franc… Au-delà du Mali, véritable cas d’école, les deux auteurs partagent leurs réflexions sur l’énigmatique printemps arabe et sur les guerres de l’Occident hors de ses frontières, en particulier en Afrique – Côte d’Ivoire, Libye... Et chaque conflit leur offre l’occasion de mettre à nu les mécanismes de la même triomphante imposture.

Lire la suite

Mille collines, mille coopérants … et moi, et moi, et moi ? Un témoignage d'avant la tourmente

13 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, #films et conférences

Jeudi 17 avril 2014 à 21h00, salle du sénéchal, 17 rue de Rémusat à Toulouse

 

Entrée libre

 

Conférence gesticulée : Un témoignage d'avant la tourmente

Mille collines, mille coopérants…

et moi, et moi, et moi ?

Claire-Emmanuelle a travaillé au Rwanda en 1992-1993, Antoine a travaillé au Burkina Faso en 2009-2010. Parlant de leurs expériences d'expatriés coopérants, les deux conférenciers analysent leur rôle, leur engagement politique, la place de la France en Afrique et la situation du Rwanda quelques mois avant le génocide de 1994.

Une heure de témoignages, d'explications, de confrontations, d'interpellations, pour un spectacle participatif et dynamique.

Mille collines, mille coopérants … et moi, et moi, et moi ?  Un témoignage d'avant la tourmente
Lire la suite

LA HONTE : LA MAIRIE DE TOULOUSE SUSPEND L'INAUGURATION D'UNE STELE A LA MEMOIRE DES VICTIMES DU GENOCIDE DU RWANDA

13 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #communiqués

 Communiqué de presse - Survie Midi-Pyrénées

 

LA HONTE :

LA MAIRIE DE TOULOUSE SUSPEND L'INAUGURATION D'UNE STELE A LA MEMOIRE DES VICTIMES DU GENOCIDE DU RWANDA

Toulouse, le 9 avril 2014 - Ce samedi 12 avril, devait être inaugurée une stèle en hommage aux victimes du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994. Alors même que le monde entier commémore les 20 ans de ce crime, la Mairie de Toulouse vient de suspendre cette cérémonie au prétexte « des tensions actuelles entre la France et le Rwanda ». Survie Midi-Pyrénées juge cette rétractation indigne et injuste, et dénonce le dangereux amalgame opéré par la Mairie.

Pour cette date si symbolique des 20 ans, Toulouse devait se doter d'un lieu de mémoire dédié aux personnes assassinées, témoignage de la reconnaissance par la ville de cet événement terrible et signe de solidarité avec les rescapé-e-s rwandais-es et leurs familles. A l'unisson avec le gouvernement français, qui a annulé la participation de Christiane Taubira aux commémorations officielles au Rwanda, la Mairie de Toulouse a reporté cette inauguration.

En réagissant ainsi, la Mairie de Toulouse mélange les tensions diplomatiques liées à la complicité de la France dans ce génocide1 et les cérémonies de deuil. Cette stèle n'a pour objet que de nous rappeler les crimes commis, et de faire vivre le souvenir des disparus. Le déni des plus hautes autorités de l'état quant aux responsabilités passées ne saurait justifier ce refus local d'honorer la mémoire des victimes. Si demain un dirigeant d'Israël portait des accusations sur la participation de la France à la Shoah, M. Moudenc refuserait-il de commémorer le génocide des juifs ? S'en prendrait-il aux lieux qui doivent nous rappeler ce crime odieux afin que jamais il ne reproduise ?

Par cette reculade, ce sont les victimes et les rescapé-e-s du génocide des Tutsi au Rwanda que la Mairie insulte, en leur refusant le droit à la reconnaissance de leurs souffrances et à la dignité.

La première mesure prise par la nouvelle équipe municipale va-t-elle être de priver les rescapés du génocide d'un lieu de souvenir et de mémoire ?

Contact presse :

Loïc CWIEK : 06 33 24 86 31

Pour en savoir plus :

www.survie.org/

http://survie31.over-blog.com/

Twitter : @Survie #Rwanda20ans

L'association Survie milite depuis 20 ans pour que soit faite toute la vérité sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda. Lundi dernier encore, le témoignage d'un officier français de l'opération Turquoise (lien) est venu accréditer les nombreux travaux existants pointant vers une complicité des autorités françaises dans le génocide.

Dans le cadre de sa campagne Rwanda 20 ans, l'association demande en particulier :

- La reconnaissance officielle, par les plus hautes autorités de l’Etat, du génocide des Tutsi au Rwanda et des soutiens diplomatiques, militaires et économiques apportés au régime rwandais avant et pendant le génocide par les autorités civiles et militaires françaises ;

- La déclassification et l’accès au public de tous les documents officiels concernant cette politique, y compris les archives de l’Elysée et les archives militaires : voir notre pétition.

1 http://survie.org/genocide/implications-politiques-militaires/article/rwanda-les-autorites-francaises-4666

Lire la suite

11 avril: Rencontre avec Boubacar Boris Diop et Vénuste Kayimahe

10 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, #films et conférences

Vendredi 11 avril à 19H à la librairie Terra nova,

18 rue Gambetta à Toulouse

carte

Dans le cadre de la 20° commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda, l'association Survie Midi Pyrénées vous propose une:

Rencontre avec Boubacar Boris Diop et Vénuste Kayimahe :

"Rwanda 1994, écrire par devoir de mémoire : ce que peut la littérature"

En 1998, le programme « Rwanda, écrire par devoir de mémoire » rassemble au Rwanda une dizaine d’écrivains venus de tout le continent africain. De cette résidence d’écriture de quatre mois naissent plusieurs ouvrages qui interrogent la capacité de la littérature à transmettre une mémoire de l'événement et à agir sur les consciences. Nous recevons ici, dans le cadre de la 20° commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda, deux des auteurs de cette résidence, tous deux marqués par le génocide : un romancier devenu témoin, un témoin devenu romancier. Rencontre animée par Catherine Mazauric, professeur de littérature à l'université du Mirail.

Boubacar Boris Diop, romancier et essayiste, est né à Dakar en 1946. Après avoir travaillé pour plusieurs journaux sénégalais, il continue de collaborer à des titres de la presse étrangère. La résidence d’auteurs « Rwanda : écrire par devoir de mémoire » lui a permis de prendre toute la mesure du génocide. Né de cette expérience, Murambi, le livre des ossements a été traduit en plusieurs langues. Il publie en 2014 avec Aminata Traoré La Gloire des imposteurs, lettres sur le Mali et l'Afrique.

Vénuste Kayimahe est un rescapé du génocide des Tutsi devenu écrivain. Il publie en 2002 son livre France-Rwanda : les coulisses du génocide, témoignage d’un rescapé pour lutter entre autres contre le négationnisme et pour faire reconnaître la responsabilité de hauts fonctionnaires français. Vénuste Kayimahe publie en 2014 son premier roman, La Chanson de l’aube.

Lire la suite

Commémoration Rwanda 1994 - 2014, inauguration stèle + table ronde.

10 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #commemoration

Samedi 12 Avril 2014 à partir de 14H

 

20° Commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda

(organisée par la Diaspora rwandaise de Toulouse)


à 14H00, jardin Raymond VI, Allées Charles de Fitte à Toulouse

Inauguration d'une stèle commémorative pour le génocide des Tutsi du Rwanda.

Annulée par la mairie de Toulouse (remplacée par un rassemblement  même lieu avant de rejoindre la salle san Subra)

 

à 15h00 Salle San Subra (2 rue San Subra / métro st Cyprien)

Cocktail partagé puis

Table ronde commémorative,

échanges et témoignage

avec Vénuste KAYIMAHE,  Boubacar Boris DIOP et la Diaspora rwandaise de Toulouse.

 

.

Vénuste Kayimahe est un rescapé du génocide des Tutsi devenu écrivain. Il publie en 2002 son livre France-Rwanda : les coulisses du génocide, témoignage d’un rescapé pour lutter entre autres contre le négationnisme et pour faire reconnaître la responsabilité de hauts fonctionnaires français. Vénuste Kayimahe publie en 2014 son premier roman, La Chanson de l’aube.

 

Boubacar Boris Diop, romancier et essayiste, est né à Dakar en 1946. Après avoir travaillé pour plusieurs journaux sénégalais, il continue de collaborer à des titres de la presse étrangère. La résidence d’auteurs « Rwanda : écrire par devoir de mémoire » lui a permis de prendre toute la mesure du génocide. Né de cette expérience, Murambi, le livre des ossements a été traduit en plusieurs langues. Il publie en 2014 avec Aminata Traoré La Gloire des imposteurs, lettres sur le Mali et l'Afrique

Lire la suite

Avril 2014, 20° commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda

5 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com

Avril 2014, 20° commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda
Lire la suite

Commémoration rwanda, 20 ans

5 Avril 2014 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com

Lundi 7 Avril 2014 place du Capitole à partir de 17H30

 

Rassemblement  place du Capitole, pour la 20ème commémoration du génocide des Tutsi,

(organisée par la Diaspora Rwandaise de Toulouse)

 

18h00: Minute de silence suivie de prise de paroles des invités et des associations partenaires.

En seconde partie de la soirée: Une veilléeà l’Espace des diversités, 38 rue d’Aubuisson 31000 Toulouse -Remerciements aux associations présentes, Cérémonie de passation de la Lumière (bougie), projection de vidéo « Kwibuka 2.0», du Clip musical de Kizito Mihigo,suivi de projection de la vidéo «les Hommes debout» de Bruce Clarke, clôture à 21h30 avec la chanson d’ Ibuka

Lire la suite