Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Mardi 13.05.08: Rencontre autour du génocide des Tutsi du Rwanda

12 Mai 2008 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Mardi 13.05.08 à 19H30:

Librairie Terra Nova. 27, rue Gambetta  

Soirée commémorative du génocide des Tutsi du Rwanda

   

Projection  de « génocidé » de Stéphane Valentin à Terra Nova

 

Suivi d'une rencontre avec le réalisateur, Survie 31 et des Rwandais de Toulouse

Livre - Genocide
Ce petit film d'une vingtaine de minutes part du témoignage de Révérien Rurangwa édité en livre de poche

Génocidé, Révérien Rurangwa

« Ils m'ont tué, moi et toute ma famille,

sur une colline du Rwanda en avril 1994.

J'avais quinze ans. Je ne suis pas mort. »


 « Depuis que, le 20 avril 1994, vers 16 heures, je fus découpé à la machette avec quarante-trois personnes de ma famille sur la colline de Mugina, au coeur du Rwanda, je n’ai plus connu la paix. J’avais 15 ans, j’étais heureux. Le ciel était gris mais mon coeur était bleu. Mon existence a soudainement basculé dans une horreur inexprimable dont je ne comprendrai probablement jamais les raisons ici-bas. Mon corps, mon visage et le plus vif de ma mémoire en portent les stigmates, jusqu’à la fin de ma vie. Pour toujours. »

 Comme celle de tous les survivants, l’histoire de Révérien Rurangwa rejoint l’Histoire. Son récit évoque, avec un réalisme saisissant, l'atrocité du dernier génocide du XXe siècle: celui des Tutsi au Rwanda. Il dit aussi la force de l’instinct de survie et des processus de résilience; l’impuissance à envisager le pardon quand la justice est bafouée; l’énigmatique pouvoir du mal et le mystérieux silence de Dieu. Et c’est en cela qu’il parle à tous les Hommes.

Révérien Rurangwa 27 ans, est aujourd’hui réfugié en Suisse, où il se bat pour rendre hommage aux victimes, obtenir réparation pour les rescapés,et justice alors que des milliers de criminels demeurent impunis.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article