Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Réunion –débat le 10 février 2011 : Pour des biens publics à l'échelle mondiale

8 Février 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

T-O-U-LO-U-S-E 

EN ROUTE POUR DAKAR

Réunion –débat le 10 février 2011

Salle Sénéchal à 20h30 -Rue Rémusat -Toulouse

  

Pour des biens publics à l'échelle mondiale : l'accès à la terre, à l'alimentation et à l'eau


Avec Alain Bonnassieux, géographe,  Michel Metz, ATTAC, Collectif Anti-OGM,  Réseau Semences Paysannes,  Christian Ponticelli, FRAB Midi-Pyrénées, Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique, Lucien Sanchez, Eau Secours 31, Patrice Garesio SURVIE MP , Terre de liens (sous réserve)

/ Animation :  Bérénice Dondeyne, ADEPES


Cette rencontre rassemble des acteurs opérant localement ou sur des pays dans le cadre de la coopération et la solidarité internationale sur des thématiques diverses (développement local, économie solidaire, agriculture durable, solidarité internationale, recherche..). Le débat sera organisé sur trois questions  auxquels répondront les intervenants en interaction avec le public présent.

Nous souhaitons établir des liens entre les dynamiques opérantes au Sud comme au Nord, initiatives concrètes capables d’instaurer et de préserver la notion de biens publics dans une vision partagée de gestion des ressources et de développement de l’humanité.


Question 1 - que représente aujourd’hui la notion de biens publics et./ou biens communs ?

Question 2 -que signifie concrètement la souveraineté concernant l’accès à la terre, l’alimentation et l’eau ? Exemples d’expériences

Question 3- quelles gouvernances associer à la mise en œuvre de biens communs de l’échelle locale à l’échelle mondiale ? Les  communautés d’intérêt font-elles sens ?

 
 

Qu’on aborde  la question des  semences en agriculture ou celle de  l’emprise foncière au Nord comme au Sud,  qu’on réfléchisse à la  gestion et l’accès à l’eau, l’appropriation des biens communs semble échapper de multiples façons aux citoyens et aux états. Quels sont  les moyens et les stratégies possibles de réappropriation? Quelles actions concrètes sont menées, preuve d’un renversement possible tant au niveau citoyen que public ?


Une analyse du contexte réel sera faite au plus près des actions et réflexions de chacun. Si la réalité aujourd’hui semble d’abord complexe, non modifiable, (le « there is no alternative » de Margaret Thatcher..), il apparaît cependant que des mécanismes assez simples doivent être expliqués. Par cette « éducation populaire », pouvons-nous être en mesure d’agir à notre échelle et comment ? La porosité des instances décisionnelles et des firmes au niveau mondial est-elle par exemple inéluctable ? Avons –nous capacité à influencer par nos modes d’achat et production les rapports entre pays du Sud et pays du Nord ? Quel lien entre les mécanismes économiques globaux et nos modes de vie quotidiens ? Le rééquilibre environnemental, social et économique peut-il s’instaurer sans une forte poussée citoyenne ?


T-O-U-LO-U-S-E 

EN ROUTE POUR DAKAR

Le Forum Social Mondial (FSM) se tient à Dakar du 6 au 11 février dans le contexte d’une crise structurelle de la mondialisation capitaliste qui continue ses dégâts tous azimuts sans qu’aucune disposition adéquate n’ait été prise pour les juguler et sans qu’aucune décision n’ait été envisagée pour éviter l’apparition d’une nouvelle crise. Ce FSM se tient en pleine crise sociale, suite à la crise financière, au “sauvetage” de la finance par les États puis à l'explosion des plans d'austérité : les citoyens payent la crise au prix fort, tandis que la finance continue à prospérer. Les crises sociale, écologique, alimentaire, géopolitique, toutes intriquées, sont la toile de fond de ce forum, qui mettra en lumière la crise systémique du capitalisme et une crise de civilisation, comme les organisateurs du forum ont souhaité le souligner à travers les thèmes proposés. Le FSM sera évidemment marqué par les luttes sociales pour la démocratie et la justice en Tunisie, en Égypte, en Algérie et dans la région Méditerranée dans son ensemble. Le Forum de Dakar sera aussi un espace de construction des mobilisations internationales. Face au directoire mondial qu'est devenu le G20.


  

Parallèlement,  afin d’élargir la présence du FSM au delà des frontières du Sénégal et au plus près des citoyens, nous sommes invités partout dans le monde à mettre en place des  " Dakar étendu ". Il s'agit par là, d'exprimer la solidarité des mouvements citoyens du monde à l'égard de la société civile Africaine. Face aux désastres sociaux et écologiques provoqués par le capitalisme néolibéral les peuples ont besoin de rassembler leur force et de construire ensemble un projet porteur de l'immense espoir d'un autre monde possible.


Cet espoir, nous le ferons vivre aussi à Toulouse où plusieurs associations se sont regroupées pour mettre en place un Dakar étendu. De nombreuses soirées sont prévues ; elles prendront appui sur des documents audio et vidéo enregistrés à Dakar qui introduiront des débats sur des thèmes que nous avons programmés.

 

Vous trouverez le programme détaillé (ici en PJ) sur les sites :

-          site dédié ; Rue de Dakar" http://fsm31.toile-libre.org;  avec des vidéo, des témoignages, la retransmission en direct de certains ateliers ....

-          ATTAC Toulouse : http://attac-toulouse.org/spip.php?article1320

-          CIDES CROSI , www.cidesdoc.free.fr

-          ADEPES , www.adepes.org

-          SURVIE MP, : http://survie31.over-blog.com

-          Via Brachy, www.viabrachy.com

-          Les Zooms verts , www.leszoomsverts.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article