Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

"Un avenir Radieux" sur Toulouse le 23 mai 2012

22 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Festivals, concerts, théâtre,...

Mercredi 23 mai 2012 à la chapelle à 20h00

36, rue Danielle Casanova, métro : Compans Caffarelli / Canal du Midi 

Ouverture des portes à 19h00

Pour la première fois à Toulouse

 

Les associations ATTAC Toulouse, les amis de la Terre Midi Pyrénées, Greenpeace, le réseau sortir du nucléaire et Survie Midi Pyrénées vous propose:

 

 

"Cependant, du point de vue de la santé mentale, la solution la plus satisfaisante pour l’avenir des utilisations pacifiques de l’énergie atomique serait de voir monter une nouvelle génération qui aurait appris à s’accommoder de l’ignorance et de l’incertitude"
(Rapport n°151 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 1958)


 

Informations pratiques :

Réservations pour ces deux soirées :

 E-mail : daniel.roussee@wanadoo.fr

portable : 06.61.97.83.28. 


Tarif normal : 10euro, Tarif réduit : 5 &euro
(si réservation, en cas d'impossibilité de venir, le signaler d'urgence, les places étant limitées)

 

Le spectacle

Avenir Radieux, une fission française est le deuxième volet de la trilogie BLEU - BLANC - ROUGE de Nicolas Lambert, consacrée à l’a-démocratie française du point de vue de ses grandes sources de richesse. Pétrole, nucléaire, armement...
Après elf la pompe Afrique (2004) qui à travers le procès des dirigeants d’elf éclairait la politique néo-coloniale de la France et ses logiques de corruption, il s’agit ici d’explorer le discours officiel du pouvoir, et la confiscation de la possibilité de débattre.
2010 : la Commission Nationale du Débat Public organise une série de débats sur l'utilité et les modalités de la construction d'une deuxième centrale nucléaire de type EPR en France, sur le site de Penly. A partir des interrogations des rares citoyens présents, à partir des discours verrouillés d’Edf et de l’industrie nucléaire française en général, à partir du silence du donneur d’ordre, le spectacle remonte un fil de l’histoire du nucléaire français, ses ors
républicains, ses non-dits étouffants. Nicolas Lambert fait monter sur scène les morceaux de notre histoire publique et les a-parte officieux, les débats de l’Euratom à l’assemblée nationale en 1956, les attentats à Paris dans les années 1980, le franc-parler d’un Pierre Guillaumat (agent des renseignements, administrateur du CEA, ministre gaullien), l’«indépendance énergétique», la «grandeur de la France» et le goût du pouvoir.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Outlook settings 14/02/2014 12:22

I am pretty impressed with the activities done by the fission Radiant Future. It is a true fact the future will be tough if a control is not being brought in the usage of atomic energy. I would love to share this with as many people as possible. Thanks a lot.