Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Articles avec #debats, films et conferences tag

Evènements: Thomas Sankara et la révolution Burkinabè

14 Octobre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, films et conférences

   
Evènements: Thomas Sankara et la révolution Burkinabè
 
 
« Il faut faire confiance au peuple et le libérer... Libéré de toutes entraves, il sait prendre les initiatives favorables à son développement… »
 Thomas Sankara 
Novembre 1983
Thomas-Sankara
 
L’Ouvreuse,  en partenariat avec Radio Canal Sud (92.2 FM), entame à la mi-octobre, une série d’activité sur Thomas Sankara, le « Che » africain : projections documentaires, émissions de radio… 
Thomas Sankara,  militaire et homme politique anti-impérialiste,  panafricaniste et tiers-mondiste burkinabè, incarna et dirigea la révolution burkinabè du 4 août 1983 jusqu'à son assassinat lors du coup d'État de son successeur Blaise Compaoré.

Son gouvernement entreprit des réformes majeures pour combattre la corruption et améliorer l'éducation, l'agriculture et le statut des femmes. Son programme révolutionnaire se heurta à une forte opposition du pouvoir traditionnel qu'il marginalisait ainsi que d'une classe moyenne peu nombreuse mais relativement puissante. Ajoutés aux tensions entre radicaux et modérés, ces facteurs provoquèrent son assassinat lors du coup d'État sanglant du 15 octobre 1987.
 
Emissions radio spécial Thomas Sankara sur Canal Sud 92.2 à Toulouse
Date/heure: Du 15 octobre  au 29 octobre 2012
Adresse: Canal Sud 92.2 (Toulouse)

lundi 15
  • 11-­12h Contre Histoire : Sankara et les femmes
  • 13-­14h Sur le front du lundi : Les années Sankara avec Bruno Jaffré.
  • 19-­20h le magazine : L’ère Compaoré, crimes, politique et gestion du pouvoir avec Vincent Ouatarra.

Mardi 16

  • 12h30-­13h le magazine : présentation du film « Thomas Sankara l’homme intègre » par L’Ouvreuse.
  • 19-­20h le magazine : retour sur les émeutes de mars 2011 au Burkina Faso.
  • 20h30 à la pizzeria Belfort (place Belfort à Toulouse) projection débat autour du film "Sankara, l'homme intègre"

Mercredi 17

  • 17-­18h Comme à la Radio : émission musicale consacrée aux femmes africaines.
  • 20-­21h Channel South Reggae : une session Politic Africa Thomas Sankara.

Vendredi 19 20-­21h Jazz to Jazz : les révolutionnaires africains.

Samedi 20

  • 9-­11h Franc-­Parler : 3 grands noms de l’histoire africaine : Um Nyobe, Sankara, Boganda. Avec Godfroy -­ Luther Gondje -­ Djanayang, Francis Belinga, Kerlerman, Ferdiann Ndjamen Nzepa.

Lundi 22 19-­20h le magazine : « Nous étions étrangers à cette dette, nous ne pouvons donc pas la payer » Thomas Sankara juillet 1987. Alors, faut-­il payer la dette ?

Mardi 23 13-­14h le magazine : l’assassinat de Norbert Zongo.

Mercredi 24 13-­14h le magazine : autour du livre Burkina Faso 2011, chronique d’un mouvement social de Lila Chouli paru aux éditions Tahin party

Lundi 29

  • 11-­12h Contre Histoire : les étapes de la révolution burkinabè.
  • 19-­20h le magazine : entretien avec Yannick Letourneau réalisateur du film Les États-­Unis d’Afrique avec L’Ouvreuse.
Lire la suite

Rencontre-débat : Madagascar et le coup d'état de mars 2009

13 Octobre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

 

Mardi 16 octobre à 19h00 à la librairie Terra Nova

(18 Rue Gambetta  31000 Toulouse, métro Capitole)

 

Rencontre proposée par  l'association Survie MP et le GERCA (groupe d'études et de recherches sur le continent africain):

 

Rencontre-débat autour de l’ouvrage

« Madagascar, le coup d’État de mars 2009 » 

Animée par deux-co-auteurs :

    Solofo RANDRIANJA, Professeur des Universités, Université de Toamasina, MADAGASCAR.

      Juvence F. RAMASY, Maître de Conférences, Université de Toamasina, MADAGASCAR.

 

 

Description

 

Le 17 mars 2009, une partie de l'armée s'empare du palais présidentiel situé dans la capitale de Madagascar et renverse le Président Marc Ravalomanana, élu par deux fois. Cet ouvrage, composé de onze contributions d'auteurs aux parcours variés, traite de divers aspects de ce coup d'Etat. Organisée par un ancien Disc Jockey, le jeune Andry Rajoelina, nouvellement élu maire de la capitale, et soutenue par une partie du monde des affaires et de l'armée, cette prise du pouvoir soulève questions et controverses, expression d'un malaise social et politique profond.

Alors que les mouvements de démocratisation sont en développement dans de nombreuses parties du monde, Madagascar semble, depuis, régresser et glisser progressivement vers un climat de conflits qui divise en profondeur l'ensemble de la société et met à mal les institutions. A travers plusieurs textes, cet ouvrage décrit le déroulement et les mécanismes de cette laternance extraconstitutionnelle pour lancer des pistes de débats et de recherches sur les changements politiques à Madagascar et leur environnement, ainsi que sur la nature de la démocratie.

 

Lire la suite

Ciné débat: "Les migrants face à la forteresse Europe"

25 Septembre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 4 Octobre 2012 A 20 H 30 au Cinéma Central à Colomiers  

 

Le CJS et l'association Survie MP vous proposent un ciné débat autour du film

"LA PIROGUE"de Moussa Touré

(Cannes 2012, Un certain regard, Prix Arri 2012 au 30e Festival international du cinéma de Munich... deux prix à Angoulême)

 

Avec Catherine Mazauric

 

 Un village de pêcheurs dans la banlieue de Dakar, d’où partent de nombreuses pirogues. Au terme d’une traversée souvent meurtrière, elles tentent de rejoindre les îles Canaries en territoire espagnol : un tremplin pour l’Europe et un monde meilleur ?

Catherine Mazauric, enseignante-chercheure à l’Université Toulouse Le Mirail, est auteure de Mobilités d’Afrique en Europe : récits et figures de l’aventure, un essai sur les récits de migrations illégalisées (Paris, Karthala, 2012).

 

 

LA BANDE-ANNONCE

 


 

Rue du Centre  31770 Colomiers ( sortie 4)

Lire la suite

24-27 août 2012: Toulouse - Université citoyenne d'Attac France

20 Août 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Vendredi 24 Août 2012 (Toute la journée) - Lundi 27 Août 2012 (Toute la journée)

 Université citoyenne d'Attac France

(UTMToulouse)

(et un stand de l'association survie)

 

 

La crise qui ne cesse de s’amplifier dévoile l’échec d’un système fondé sur la marchandisation de tous les espaces de la vie et de la planète. L’austérité sans limite, présentée comme la seule manière de concevoir l’avenir, menace les droits fondamentaux, précarise le travail et démantèle la protection sociale, dégrade la nature et met à mal une démocratie déjà bien chancelante.

Face à ce constat plus que préoccupant, l'université d'été d'Attac, ouverte à toutes et à tous, sera un moment chaleureux et festif lors duquel la réflexion et le débat pourront largement s’exprimer et s’enrichir.

Nous travaillerons ensemble à l’élaboration de convergences et de propositions alternatives porteuses de logiques solidaires, écologiques, démocratiques et humaines. Cette université d'été créera un espace où la force de nos convictions altermondialistes élargira le champ des possibles et aiguisera notre exigence démocratique, afin de remettre en cause l’horizon indépassable du capitalisme.

Cette université se situera dans la dynamique des moments forts d’Attac, au lendemain de la Conférence Rio+20 sur l'économie verte, au cœur de la campagne pour l'audit de la dette, à six mois du prochain Forum social mondial qui aura lieu en Tunisie.

Elle favorisera la participation d'acteurs des nouveaux mouvements contestataires qui du Caire à New York, en passant par Madrid, Tunis et Dakar, se sont manifestés, tissant les convergences et initiant les transitions indispensables.

Nous nous retrouverons pour quatre plénières :

- Peut-on refonder l'Europe ?


- Pour une transition écologique, faut il sortir du capitalisme ?

- Vers une refondation démocratique.

- Les mouvements sociaux face aux politiques d'austérité.

Avec la participation (sous réserve de confirmation) de Pablo Solon, Edgar Morin, Geneviève Azam, Paul Ariès, Marianna Mortagua (Attac Portugal), Jacques Généreux, Etienne Balibar, Esther Jeffers, Yves Sintomer, Cristina Asensi, Gus Massiah, Alexis Passadakis (Attac Allemagne),... Plus de quarante ateliers sont prévus, regroupés dans six filières thématiques : Comprendre et dépasser le capitalisme / Europe, stratégies et résistances / D'un bout du monde à l'autre, luttes, indignations et exigences démocratiques / Les alternatives concrètes /Dette sociale, dette financière, dette écologique.   

Fichier attaché Taille
flyer_univ_ete2012.pdf

 

Lire la suite

" A l'AIDE ou j'ai arrêté de vouloir sauver l'Afrique." le 14 Juin 2012

13 Juin 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 14 Juin 2012, Café associatif "chez ta mère",  

Rue des trois piliers, Arnaud Bernard, Toulouse.


Conférence Gesticulée

Tarif libre et nécessaire

A-l-aide.jpg

 

A travers son récit, Antoine nous promène dans les arnaques de l'aide au développement, questionne la solidarité internationale et révèle un volet des relations économiques et politiques qui expliquent pourquoi les africains ont tant de difficulté à se sortir de la pauvreté.

Lire la suite

15 Juin: Débat sur l'accaparement de terres en Afrique

12 Juin 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Vendredi 15 juin à partir de 18h30 à l'EINSEEIHT (Toulouse)

 

Une rencontre soutenue par leCollectif pour la défense des terres malgaches, ISF (Ingénieurs sans frontières), Peuples solidaires, Tet-llà et Survie Midi Pyrénées.

CONF150612-copie-1.jpeg


Lire la suite

2012, une France sans françafrique !

3 Juin 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

31 mai 2012


2012, une France sans françafrique !

Interpellation des candidat-e-s aux élections législatives 2012

Législatives 2012

En 2012, la Françafrique se porte bien et continue de faire des ravages, contrairement aux promesses de « rupture » tenues en 2007 par le candidat Nicolas Sarkozy. En droite ligne avec 50 ans de politique néocoloniale en Afrique, l’actualité de ces 5 dernières années est jalonnée par

  • des interventions militaires, comme en Côte d’Ivoire pour mettre un président docile au pouvoir en 2011, ou au Tchad en soutien au dictateur Idriss Deby en 2008 !
  • la caution des dictateurs comme Sassou Nguesso, dictateur criminel du Congo Brazzaville, reçu à l’Elysée en février 2012 ou le soutien à la réélection de Paul Biya, dictateur camerounais au pouvoir depuis 30 ans !
  • la collusion du politique et du business prédateur des grandes entreprises françaises, aux dépens des populations, de l’environnement, de leur économie, comme pour l’exploitation de l’uranium par Areva au Niger, un des pays les plus pauvres du monde, ou de Bolloré au Cameroun.
  • une ingérence monétaire de la France sans cesse renouvelée, du fait de son poids dans les institutions monétaires de la zone Franc CFA
  • une politique néocoloniale au mépris du droit international, comme pour la départementalisation de Mayotte, qui appartient pourtant à l’archipel des Comores.
  • des affaires de corruption, de fraude, de financement occulte de la vie politique française, trop souvent impunies grâce à une justice mise sous pression, comme dans le cas de l‘Angolagate, de l’assassinat du juge Borrel ou des Biens mal acquis des dictateurs africains en France.

Face à cet état de fait, les Africains, dépossédés de leur parole, de leurs terres, de leurs richesses par des gouvernants et de dictateurs acquis en particulier aux intérêts économiques et géopolitiques de la France sont en colère : en 2011, suite aux révolutions en Tunisie ou en Egypte, de grands mouvements sociaux se sont développés, de Dakar à Libreville, pour contester les régimes en place.


Les dirigeants politiques et les partis ne peuvent plus brandir le dogme de la stabilité et se contenter de prendre acte de ces changements, ils doivent enfin écouter ce que leur disent ces Africains et s’engager pour une politique plus juste.

Les programmes de la plupart des partis pour les élections de 2012, prônent la fin de la « Françafrique », souvent mise entre guillemets et évoquée de façon floue, sans mesures précises pour y mettre un terme.

Ce n’est pas suffisant ! Survie leur demande d’aller plus loin et de s’engager sur des mesures concrètes pour une politique de la France en Afrique réellement au service des peuples.

Envoyez le questionnaire aux candidat-e-s aux élections législatives !

5 mesures phares pour une France sans Françafrique

 

Pour une politique de la France en Afrique, responsable et transparente, Survie demande en priorité :

 

1. Un rôle accru du Parlement

  • Le contrôle du parlement français sur la politique étrangère et de coopération, notamment à travers la remise d’un rapport par le gouvernement et un débat d’orientation annuels
  • Le vote du Parlement avant toute opération extérieure et le suivi régulier de chaque opération engagée
  • La création d’une commission d’enquête parlementaire chargée de dresser le bilan de la politique de la France en Afrique depuis les indépendances
  • La restriction du ‘domaine réservé’ du Président de la République en matière de politique étrangère, et la clarification du rôle des ministères et secrétariats d’Etat (Affaires Etrangères, Finances, Coopération, Défense)

 

2. La fin du soutien aux dictatures et le respect de la souveraineté des peuples

  • L’arrêt du soutien politique et diplomatique et de toute coopération militaire et policière avec les régimes dictatoriaux
  • Le transfert de la souveraineté monétaire en vue de la suppression du Franc CFA
  • La remise en cause du dispositif d’ ‘Aide Publique au Développement’, outil de profits et d’ingérence économique et politique, au profit d’une véritable politique de redistribution des richesses et d’accès de tous aux biens publics (en priorité dans un cadre multilatéral)
  • Le soutien aux sociétés civiles luttant pour instaurer un état de droit (en priorité dans un cadre multilatéral), en particulier lors des processus électoraux et dans leurs démarches contre l’impunité, la corruption et pour la restitution des biens mal acquis

 

3. La fin de l’ingérence militaire et sécuritaire française en Afrique

  • La fermeture des bases militaires
  • L’arrêt des opérations extérieures permanentes
  • La proscription d’opérations extérieures sous commandement ou uniforme français, y compris sous mandat multilatéral

 

4. Un cadre juridique et législatif pour les activités économiques, permettant de lutter contre la fraude et la corruption

  • Une législation contraignante sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, étendant la responsabilité juridique des sociétés françaises et européennes à leurs filiales à l’étranger
  • Une législation sur la transparence fiscale obligeant les multinationales à publier leurs comptes pays par pays
  • Le renforcement des moyens de lutte contre la corruption, la suppression du secret bancaire et la transmission automatique des données fiscales entre territoires

 

5. Une justice indépendante et la fin de l’impunité des crimes liés à la Françafrique

  • La vérité sur l’implication de la France dans le génocide des Tutsi du Rwanda en 1994, notamment par la création d’une commission d’enquête parlementaire
  • L’arrêt des entraves à la justice par les pressions politiques ou le recours au secret Défense
  • Des moyens d’action accrus pour le pôle judiciaire spécialisé dans les crimes contre l’humanité, de guerre, génocide et torture.
Lire la suite

Survie au Festival Afriqu'à Muret: 1,2,3 Juin 2012

2 Juin 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Festival Afriqu'à Muret
1,2,3 Juin 2012

 

ENTREE LIBRE ET GRATUITE

AU PARC JEAN JAURES DE MURET (31)

 

 

Concerts, débats, conférences

Voir programme: http://afriquamuret.jimdo.com/le-festival/concerts


 

mais aussi des

Rencontres avec l'association SURVIE:

JEUDI 31 mai

* Cinéma Mermoz - tarifs habituels

21h :    «De l’autre côté du mur » film de Denis Véricel sur la situation dans le sahara occidental avec un membre de l'APSO et en partenariat avec les amis du Monde Diplomatique et Survie Mp (COMIPSO)

 

SAMEDI  2 juin

 * Au Parc Jean Jaurès  

15h-17h A la rencontre de la littérature (Garonafrique)

« Le Rwanda en 1994- Biafra: de l'engagement des auteurs africains et de la diaspora » avec C. Mazauric et C. Fioupou, enseignantes chercheuses à l'UTM

 

17h-19h A la rencontre de la géo-politique (SURVIE  et Tassakh) 

Conférence débat « L’uranium au Niger » avec Aghali MAHIYA, ancien mineur à Arlit (Niger).

 

DIMANCHE 3 juin

* Au Parc Jean Jaurès  

 15h 17h  Conférence débat : « Les origines du pillage de l’Afrique »

  avec Y. Modzinou (MAT), J. Sineau (ATTAC) et P.Garezio (SURVIE)

 

Lire la suite

Projection débat Rwanda: "Shooting dogs"

24 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 31 mai à 20h00 au cinéma Utopia à Tournefeuille
(achetez vos places à partir du mercredi 18 mai)
Projection débat proposée par Survie MP et le CPCR autour du film

SHOOTING DOGS
de Michael CATON-JONES - (2005) VOSTF
Avec Alain Gauthier, président du collectif des parties civiles pour le Rwanda

 

Génocide des Tutsi du Rwanda, le silence de la justice : séance unique suivie d'un débat Alain Gauthier, président du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda (CPCR) . 24 rwandais sont aujourd'hui accusés devant la justice française d'avoir participé au génocide des Tutsi en 1994. Certaines des plaintes datent de 17 ans, toutes sont actives, à ce jour aucun procès ne s'est tenu. Comment expliquer ce silence insoutenable pour ceux qui veulent voir éclater la justice et la vérité ?


SHOOTING DOGS

 

Printemps 1994. En seulement cent jours, un million de Rwandais Tutsi ainsi que des Hutu qui s'opposent au Génocide, sont massacrés par leurs concitoyens Hutu, et ce petit pays africain est transformé en charnier. La barbarie est inimaginable. Mais elle aurait pu être prévenue. L'ONU était là, et regardait. Elle regardait sans bouger. Au cœur de tout cela, un prêtre et son jeune acolyte seront forcés à jauger l'intensité de leur foi, les limites de leur courage et, enfin, de faire un choix. Rester auprès des leurs ou s'enfuir...

 

Présentation du film sur le dite d'Utopia Tournefeuille


Lire la suite

Projection débat Sahara occidental: "l'autre côté du mur"

24 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 31mai 2012 au cinéma mermoz à Muret à 21h00

 

le festival Afriqu'à Muret festival, Les Amis du Monde Diplomatique, Survie Midi Pyrénées, Le Comipso et le ciné Mermoz vous propose la projection débat autour de :


"L’autre côté du mur" de Denis Véricel,

avec Marie Frison et  Salah Amaidane

Marie Frison est membre de l'APSO, association des Amis du Peuple du Sahara Occidental (productrice du film). Salah Eddine Amaidane est un jeune sportif sahraoui de haut niveau, coureur de fonds, qui a grandi dans les territoires occupés par le Maroc.


 

Comment plus de 35 ans de lutte du peuple Sahraoui ont-ils mené au tout premier soulèvement du Printemps Arabe?

Dernière colonie d’Afrique, le Sahara Occidental voit depuis 35 ans sa population coupée en deux. D’un côté, les Sahraouis vivent sous l’occupation marocaine, sans aucune liberté d’expression et confrontés à la violente répression du régime ; de l’autre, plus de 165.000 réfugiés subissent l’exil en survivant dans les campements de réfugiés de la région de Tindouf en Algérie.

Séparées par un mur de sable de 2700 km érigé par le Maroc, les familles sahraouies ne perdent pourtant pas l’espoir d’être un jour réunies pour pouvoir exercer leur droit : celui à l’autodétermination.

Fin 2010, les Sahraouis se sont réunis à Gdeim Izik pour un mouvement de protestation historique. Un soulèvement qui sera le premier du “Printemps Arabe”.

Le film donne la parole aux Sahraouis pour qu’ils nous racontent l’Histoire de leur pays, son passé, son présent et l’espoir qu’ils placent dans l’avenir. Des deux cotés du mur, les témoins et les acteurs de l’Histoire Sahraouie nous emmènent à la rencontre des indignés du désert.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>