Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Articles avec #debats, films et conferences tag

Projection débat Rwanda: "Shooting dogs"

24 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 31 mai à 20h00 au cinéma Utopia à Tournefeuille
(achetez vos places à partir du mercredi 18 mai)
Projection débat proposée par Survie MP et le CPCR autour du film

SHOOTING DOGS
de Michael CATON-JONES - (2005) VOSTF
Avec Alain Gauthier, président du collectif des parties civiles pour le Rwanda

 

Génocide des Tutsi du Rwanda, le silence de la justice : séance unique suivie d'un débat Alain Gauthier, président du Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda (CPCR) . 24 rwandais sont aujourd'hui accusés devant la justice française d'avoir participé au génocide des Tutsi en 1994. Certaines des plaintes datent de 17 ans, toutes sont actives, à ce jour aucun procès ne s'est tenu. Comment expliquer ce silence insoutenable pour ceux qui veulent voir éclater la justice et la vérité ?


SHOOTING DOGS

 

Printemps 1994. En seulement cent jours, un million de Rwandais Tutsi ainsi que des Hutu qui s'opposent au Génocide, sont massacrés par leurs concitoyens Hutu, et ce petit pays africain est transformé en charnier. La barbarie est inimaginable. Mais elle aurait pu être prévenue. L'ONU était là, et regardait. Elle regardait sans bouger. Au cœur de tout cela, un prêtre et son jeune acolyte seront forcés à jauger l'intensité de leur foi, les limites de leur courage et, enfin, de faire un choix. Rester auprès des leurs ou s'enfuir...

 

Présentation du film sur le dite d'Utopia Tournefeuille


Lire la suite

Projection débat Sahara occidental: "l'autre côté du mur"

24 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 31mai 2012 au cinéma mermoz à Muret à 21h00

 

le festival Afriqu'à Muret festival, Les Amis du Monde Diplomatique, Survie Midi Pyrénées, Le Comipso et le ciné Mermoz vous propose la projection débat autour de :


"L’autre côté du mur" de Denis Véricel,

avec Marie Frison et  Salah Amaidane

Marie Frison est membre de l'APSO, association des Amis du Peuple du Sahara Occidental (productrice du film). Salah Eddine Amaidane est un jeune sportif sahraoui de haut niveau, coureur de fonds, qui a grandi dans les territoires occupés par le Maroc.


 

Comment plus de 35 ans de lutte du peuple Sahraoui ont-ils mené au tout premier soulèvement du Printemps Arabe?

Dernière colonie d’Afrique, le Sahara Occidental voit depuis 35 ans sa population coupée en deux. D’un côté, les Sahraouis vivent sous l’occupation marocaine, sans aucune liberté d’expression et confrontés à la violente répression du régime ; de l’autre, plus de 165.000 réfugiés subissent l’exil en survivant dans les campements de réfugiés de la région de Tindouf en Algérie.

Séparées par un mur de sable de 2700 km érigé par le Maroc, les familles sahraouies ne perdent pourtant pas l’espoir d’être un jour réunies pour pouvoir exercer leur droit : celui à l’autodétermination.

Fin 2010, les Sahraouis se sont réunis à Gdeim Izik pour un mouvement de protestation historique. Un soulèvement qui sera le premier du “Printemps Arabe”.

Le film donne la parole aux Sahraouis pour qu’ils nous racontent l’Histoire de leur pays, son passé, son présent et l’espoir qu’ils placent dans l’avenir. Des deux cotés du mur, les témoins et les acteurs de l’Histoire Sahraouie nous emmènent à la rencontre des indignés du désert.

Lire la suite

Rencontre débat: "France- Afrique: à fric, avez vous dit?"

23 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 31 mai 2012 à Salles la source (Aveyron)

Bar restaurant "la cascade" à 20h30


Rencontre débat: "France- Afrique:

à fric, avez vous dit?"

 

Une guerre menée par la France contre les populations camerounaises ?

Avec Roger Lafosse (Association Survie)

 http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/7/3/1/9782707159137.jpg

Avant et après l'indépendance, contre les populations civiles camerounaises, eurent lieu bombardements, tortures, exécutions extrajudiciaires, levée de milices, guerre psychologique, regroupement forcé de populations... Les méthodes employées étaient celles qui avaient cours au même moment pendant la guerre d'Algérie. Interrogé à ce sujet à Yaoundé, le Premier ministre François Fillon avait déjà répondu en 2009 en parlant de "pures inventions". De récentes publications précisent la réalité de cette guerre. La guerre du Cameroun, une guerre cachée aux français ? Dans quel but? Quelles conséquences pour les populations ? Qu'en est-il de la Françafrique aujourd'hui ? Comment sortir du bourbier françafricain, tenter d'établir des rapports plus justes entre les peuples ? Discutons-en ensemble !

Lire la suite

communiqué: Françafrique : le changement, c’est pour quand ?

16 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

15 mai 2012 , communiqué de Survie

Françafrique : le changement,

c’est pour quand ?

Le quinquennat de Nicolas Sarkozy restera emblématique d’une politique française en Afrique décomplexée et arrogante. Au jour de l’investiture de François Hollande, alors que se multiplient les réactions à l’hommage scandaleux au colonialiste Jules Ferry, on est en droit de se demander ce qu’il adviendra de la promesse socialiste de « mettre fin à la Françafrique ».


Déclarant vouloir « mettre fin à la Françafrique », François Hollande a répété tout au long de sa campagne que le « changement » concernera aussi les relations franco-africaines, répondant au souhait d’une partie importante des citoyens, y compris des militants socialistes, souhaitant se démarquer des frasques passées.


Sous la présidence de Mitterrand, puis sous le gouvernement de Lionel Jospin (dans un contexte de cohabitation), des responsables socialistes ont en effet largement contribué à maintenir la mainmise de la France sur ses anciennes colonies, sans rien changer d’autre dans le système criminel de la Françafrique que ses principaux bénéficiaires. François Mitterrand, malgré le discours de façade prononcé à La Baule en 1990, avait conservé ce système, le poussant même à son paroxysme en entraînant l’État français dans une complicité toujours inavouée, celle du génocide des Tutsi au Rwanda.


Au sein du PS, si la volonté de tourner la page est affirmée, plusieurs personnalités sont encore liées à des réseaux de la Françafrique et la campagne électorale a vu plusieurs responsables de ce parti s’afficher ostensiblement avec des dictateurs africains.


La lignée des annonces de rupture avec la Françafrique se divise jusqu’ici en deux ensembles : celui des responsabilités politiques écourtées et celui des promesses éphémères. Souhaitant que cette étrange « malédiction » cesse enfin, l’association Survie se montrera particulièrement attentive aux premiers gestes de François Hollande et aux premières mesures de son gouvernement.


  • Au-delà de la suppression de la cellule Afrique de l’Élysée promise par François Hollande, quel renforcement des pouvoirs du parlement en matière de politique extérieure ?
  • Quelle position sur les visites officielles de dictateurs et la validation des simulacres électoraux, et plus largement quelles relations diplomatiques vis-à-vis des régimes dictatoriaux quand en pleine campagne électorale divers collaborateurs de François Hollande se sont affichés aux côtés de dirigeants illégitimes : Ségolène Royal auprès de Blaise Compaoré en novembre 2011, Laurent Fabius auprès d’Ali Bongo au Gabon en février 2012, ou encore Jean-Louis Bianco auprès d’Alassane Ouattara en avril 2012 ?
  • Quelle remise en cause de la présence militaire et des opérations extérieures en Afrique, alors que le PS a soutenu les deux interventions françaises de 2011 en Côte d’Ivoire et en Libye ?
  • Quelle position concernant la levée du secret défense sur les archives liées à l’implication des plus hautes autorités de l’Etat dans plus d’un demi-siècle de crimes néocoloniaux, élément clef pour lutter contre l’impunité, alors que les gouvernements socialistes ou de la gauche plurielle couvrirent ainsi les complicités françaises dans l’assassinat de Thomas Sankara, le génocide des Tutsi au Rwanda et l’élimination du Juge Borrel ?
  • Quelles actions pour passer d’une aide au développement dévoyée et corruptrice à une logique de redistribution des richesses et d’accès de tous et toutes aux biens publics ?
  • Quelle position sur le Franc CFA, quand Michel Rocard avait été le premier promoteur de la dévaluation du Franc CFA, finalement imposée par le gouvernement d’Édouard Balladur en 1994 ?
  • Quelle position sur les agissements d’entreprises françaises à capitaux publics, comme Areva qui dévaste le nord Niger ?
  • Quelle volonté réelle de « décoloniser les esprits », quand le Président nouvellement élu choisit de célébrer Jules Ferry, héraut de la colonisation et du racisme d’État ?

 

L’association Survie demande au nouveau gouvernement de prendre dès sa prise de fonction les 5 engagements suivants, qui seront un premier pas vers une politique française en Afrique au service des peuples :

  • la fin du ‘domaine réservé’ du Président de la République en matière de politique étrangère ;
  • l’arrêt du soutien politique et diplomatique aux dictateurs – en refusant notamment de les recevoir à l’Élysée, de leur rendre visite et de reconnaître leur « victoire » lors des simulacres d’élections ;
  • la fermeture des bases militaires et la fin des opérations extérieures en Afrique qui ne sont pas placées sous mandat, commandement et uniforme de l’ONU ;
  • le lancement d’un processus de transfert de souveraineté monétaire aux États de la zone CFA, de retrait de la France des institutions du Franc CFA et de restitution des réserves de change ;
  • la levée du secret défense sur les archives concernant les crimes françafricains, afin d’aider enfin la justice à faire son travail, notamment sur les questions ayant trait à l’implication de la France dans le génocide des Tutsi au Rwanda.
Lire la suite

Soirée débat "Les paradis fiscaux, ce qu'il reste à faire".

12 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Soirée le 14 mai à 20H30

salle du Sénéchal, 17 rue de Rémusat à Toulouse

 

 le CCFD Terre Solidaire, les Amis du Monde Diplomatique, Survie Midi Pyrénées et ATTAC Toulouse vous propose:


 "Les paradis fiscaux, ce qu'il reste à faire".

avec Jean Merckaert


Jean Merckaert est maintenant rédacteur en chef de la revue Projet et co-administrateur de Sherpa. Co-rédacteur du rapport sur les biens mal-acquis et du rapport "l'Economie déboussolée" il a animé la plateforme des Paradis fiscaux et judiciaires jusqu'en 2011. 

unknown.jpg

Lire la suite

Rencontre débat avec Simon et Fadel Barro, Coordinateurs du Mouvement Y’en a Marre Sénégal

7 Mai 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Mercredi 9 mai 2012 à 20h00 à la

Maison des associations (ancienne caserne Niel) Métro Empalot ou St Agne, Toulouse

 81 rue Saint-Roch - 31400 Toulouse

 

Les Mobilisations Citoyennes durant les élections présidentielles de 2012 au Sénégal :

Projection dun court métrage suivi d'un débat avec Simon et Fadel Barro, Coordinateurs du Mouvement Y’en a Marre !

Yen_a_marre_mai2012.jpg

Le mouvement Y en a marre! est né au printemps dernier, à l'initiative de rappeurs, qui, par leurs discours, leur engagement, leur énergie, ont canalisé et donné une voix au mécontentement grandissant de la population Sénégalaise. Mouvement de contestation, mouvement de pression, mouvement citoyen, il a joué un rôle clé dans la défaite d'Abdoulaye Wade aux dernières élections présidentielles, quand celui-ci pensait pouvoir endormir son peuple afin de s'accrocher au pouvoir.

Y’en a marre ! se pose aujourd'hui comme représentative d’une jeunesse sénégalaise, créative et militante au service d’un renouveau politique plus près des préoccupations des populations et de l’intérêt général.

Simon, rappeur connu du milieu hip-hop bordelais où il résida jusqu'en 2008, est un des membres fondateur de Y en a marre !. Il revient de Dakar afin de nous faire partager l'expérience de sa lutte, et de partager ses convictions, entre musique, projections de films et discussions.

Plusieurs dates sont prévues, en France, pour transmettre un vécu, échanger sur les enjeux de l’après élection avec toutes les personnes que le devenir des Etats africains préoccupe.

 

Au Sénégal, des rappeurs contre Wade

 

Lire la suite

film rencontre: "France-Rwanda 1994 Complicité de génocide"

27 Mars 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Mardi 3 Avril 2012 à 20H30

Au CIDES, (1, rue joutx Aigues,  métro Carmes ou Esquirol)


L’association SURVIE MP vous propose une projection du film
 

"France-Rwanda 1994

Complicité de génocide"

  (Survie 2009, 42 minutes) 
Le 6 avril 1994, le président rwandais Habyarimana - ici avec le président français François Mitterrand en 1982 - est tué dans un attentat contre son avion, au-dessus de Kigali.

 

Depuis 1994, Survie dénonce le paroxysme de la françafrique dans la politique française au Rwanda entre 1990 et 1994, qui trouve son aboutissement dans le drame du génocide des Tutsi du Rwanda. Le président de la République et les gouvernements, l’armée française, se sont impliqués au côté du régime génocidaire.

L’association Survie réclame justice et vérité, et, entre autres, l’instauration d’une Commission d’Enquête Parlementaire sur le rôle de la France et des dirigeants français au Rwanda, qui seraient chargée d’identifier les responsabilités de chacun, et insiste pour que soient définies les responsabilités individuels des décideurs, politiques et militaires, qui doivent répondre devant la justice française à défaut de justice internationale. Le  film ’France-Rwanda 1994, complicité de Génocide’ sorti en avril 2009 fait le point sur la complicité de l’état français dans le crime de génocide.

Quand la politique de l’état se fait sans aucun contrôle démocratique, que peuvent faire les citoyen-ne-s au niveau local ?


Lire la suite

Rencontre débat: "Françafrique et élections présidentielles: A quand la fin des valises?"

13 Mars 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Vendredi 23 mars 2012 à 20h30

Salle Frédéric Mistral, métro Carmes ou Esquirol . 5, rue du Pont de Tounis Toulouse

 

L'association Survie Midi Pyrénées vous invite à une rencontre débat :

 

tarrit.JPG

 

Tout d'abord niée par les dirigeants politiques, puis considérée comme dépassée, la françafrique, système très particulier d'un néocolonialisme à la française, s'est invitée en 2007 dans le débat des présidentielles en France. Tous les candidats s'étaient exprimés sur ce sujet et en 2006 à Cotonou, Nicolas Sarkozy lui même s’était fait fort d’en finir avec certaines pratiques: "il faut se débarrasser des réseaux d’un autre temps et fermer définitivement la page des complaisances, des secrets et des ambiguïtés ". Devenu président,nous avons eu droit au fameux discours de Dakar de juillet 2007 sur « l’homme africain qui n’est pas assez entré dans l’histoire »: une "rupture" vers les discours essentialistes du XIX° donc...
Après l'affaire du "savoir faire français" en matière de gestion sécuritaire proposé à la Tunisie de Ben Ali début 2011 et les révélations de Robert Bourgi sur la valse des mallettes, que peut-on attendre des prochaines présidentielles sur le terrain des relations Nord Sud et de la Françafrique : décryptage des programmes, des diverses déclarations et du passif des petits et grands candidats par Fabrice Tarrit, président de l'association Survie...

 

Voici quelques petites vidéos  qui seront diffusées pour introduire et agrémenter l'intervention, avec entre autres:

- Le discours de cotonou: http://www.dailymotion.com/video/xfdfg9_visite-officielle-de-nicolas-sarkozy-au-benin_news

- le discours de dakar http://www.dailymotion.com/video/x8wiyl_discours-de-dakar-de-nicolas-sarkoz_news
- Discours de Bockel "mettre fin..." http://www.dailymotion.com/video/x4446d_le-crime-continue_news

- 2009 Kouchner célèbre la françafrique: http://www.jeuneafrique.com/Videos/55/kouchner-celebre-la-francafrique.html

- Bayrou de villepin et Omar Bongo: http://www.dailymotion.com/video/x1ku0r_bayrou-et-la-francafrique_news

2012

- Bourgi remise légion d'honneur http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20110922.OBS0914/sarkozy-et-bourgi-une-amitie-de-24-ans.html
- Hollande et les miasmes de la Françafrique: http://www.youtube.com/watch?v=FmH6pEIdZJA
- Mélenchon sur la Côte d'ivoire: http://www.youtube.com/watch?v=iUrvhmmNWNo&feature=youtu.be&fb_source=message

Salle Frédéric Mistral
5, rue du Pont de Tounis
Toulouse

carte

 

  Fabrice Tarrit, président de l'association Survie, a tenu une conférence le vendredi 23 mars 2012 à la salle Frédéric Mistral à Toulouse, intitulée "Françafrique et élections présidentielles, à quand la fin des valises ?". Voici un extrait :

Lire la suite

FORUM ALTERNATIF MONDIAL DE L’EAU 2012

5 Mars 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

FORUM ALTERNATIF MONDIAL DE L’EAU 2012

 

L’EAU N’EST PAS UNE MARCHANDISE !

Images intégrées 3

En mars 2012, à Marseille, le Conseil Mondial de l'Eau, dominé par les multinationales comme Veolia et Suez, organise un Forum Mondial de l'Eau (FME) pour promouvoir «ses» solutions.

Les précédents Forums (Mexico, Istanbul) ont montré que le Conseil Mondial de l'Eau prétend assurer la gouvernance mondiale de l'eau sans aucune légitimité démocratique, et qu'il est avant tout un forum marchand au service des intérêts des multinationales.

 

Dès le Forum Social Mondial de Dakar (février 2011), un appel de nombreuses organisations a été lancé pour assurer le succès du Forum Alternatif Mondial de l'Eau, le FAME, qui se tiendra à Marseille au Dock des Suds du 14 au 17 mars 2012, en même temps que le FME.

 

Il s'agit de porter témoignage de celles et ceux qui se battent contre l'accaparement de l'eau et des terres, pour la protection des ressources contre la pollution, contre les effets du réchauffement climatique, contre la privatisation de la gestion de l'eau, en un mot qui se battent pour que l'eau soit un bien commun et non une marchandise, et que son accès pour tous, soit non seulement reconnu, mais devienne une réalité.

 

Collectif Toulousain du FAME :
Amis de la Terre Midi-Pyrénées, Association des Usagers eau de la Saudrune, ATTAC-Toulouse, Eau Secours 31, Eau Secours-Services Publics St Orens, Europe-Ecologie-Les Verts, Fase 31, FSU 31, NPA-31, Les Petits Débrouillards, Survie Midi-Pyrénées, Via Sahel.

 

Contact :fame.toulouse@gmail.com

Images intégrées 2

 

PARTICIPER au FAME

 

1/ S’inscriresur le site du FAME : http://www.fame2012.org/fr/programme/inscription/

2/ Logement : des possibilités existent, voir le site du FAME

3/ Covoiturage : plusieurs membres du Collectif Toulousain se déplacent en covoiturage. Nous contacter pour le déplacement, mais aussi pour tout problème relatif à la participation au FAME : fame.toulouse@gmail.com


Éléments de programme :

http://www.fame2012.org/fr/programme/programme-du-fame/

 Avec en point d'orgue le samedi 17 : assemblée plénière de clôture et résolutions, manifestation festive dans Marseille et grand concert gratuit au Dock des Suds !


 

Ateliers : http://www.fame2012.org/fr/2012/02/07/liste-des-ateliers-du-fame/

 

Description de quelques thématiques :

 

 

-- Les controverses du FAME animées par Marc Laimé : http://www.fame2012.org/fr/2012/02/05/presentation-des-controverses-du-fame/

-- Conflits et partage de l'eau : http://www.fame2012.org/fr/2012/02/06/presentation-des-ateliers-conflits-et-partage-de-leau/

-- Eau et extractivisme : http://www.fame2012.org/fr/2012/02/01/presentation-des-ateliers-eau-et-extractivisme/

-- Accès à l’eau et à l’assainissement : http://www.fame2012.org/fr/2012/02/16/presentation-des-ateliers-acces-a-leau-et-assainissement/

 

Mais aussi : le festival OFF http://www.fame2012.org/fr/2012/01/23/eau-dela-et-dailleurs/

Lire la suite

Ciné débat: Areva en Afrique, une face cachée du nucléaire français

17 Février 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Mardi 28 février à 20h15 salle du Sénéchal à Toulouse

 

Areva en Afrique,

Une face cachée du nucléaire français

 

Areva-en-Afrique_Affiche-A3-copie-1.jpg

Contrecarrant « le mythe de l’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire », puisque l’uranium alimentant le nucléaire civil et militaire provient depuis longtemps et pour une large part du sous-sol africain, Raphaël Granvaud détaille les conditions dans lesquelles la France et Areva se procurent un uranium au meilleur coût, au prix d’ingérences politiques et de conséquences environnementales, sanitaires et sociales catastrophiques pour les populations locales.

 Dans un contexte international d’intensification de la concurrence sur le continent africain, mondialisation capitaliste oblige, Areva obtient un tiers de son uranium au Niger, qui reste pourtant en dernière position du classement des pays selon leur indice de développement humain.

  L’entreprise a toujours pu compter sur l’aide active des représentants officiels de l’État français, mais aussi sur l’appui des réseaux les moins ragoûtants de la Françafrique pour sauvegarder son droit de pillage, en échange de leur soutien politique et militaire aux régimes autoritaires amis. L’auteur dévoile enfin les efforts considérables d’Areva pour que les différents éléments de cette réalité et de sa stratégie de dissémination nucléaire ne viennent pas ternir une image de marque qu’elle voudrait immaculée, alors que « l’Afrique sera dans les années à venir le coeur de [son] activité ».

 

Lieu :Toulouse

Salle du Sénéchal
17 rue de Rémusat
31000 Toulouse

carte

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>