Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Articles avec #debats, films et conferences tag

Projection débat à Toulouse: Le peuple sahraoui : une république en exil

11 Avril 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 14 avril 2011 à 20h au Cinéma Utopia Toulouse 

Tickets en vente à partir du 7 Avril au Cinéma utopia

 

Projection débat:

"Le peuple sahraoui : une république en exil"

Film de Cheikh Djemai

avec  le réalisateur et une représentante sahraouie

 

Ce film donne la parole aux jeunes et habitants des campements sahraouis. Un petit peuple de plus de 3OO OOO personnes qui vivent dans le plus grand des déserts, mais aussi un des derniers peuples nomades à se sédentariser...et à n'avoir pas eu son indépendance.

Repoussés par le Maroc qui occupe le Sahara Occidental "utile" suite à la Marche Verte, les sahraouis sont aujourd'hui répartis des deux côtés d'un long mur de défense militaire: ceux des territoires occupés ont récemment organisé un vaste campement de plus de dix mille tentes à El Ayoün la capitale, sauvagement réprimé par la nouvelle puissance coloniale.

Intimidations, arrestations, disparitions:les droits de l'homme et la liberté sont toujours refusés aux sahraouis!

Au moment d'un printemps au Maghreb, la demande d'autodétermination des sahraouis, soutenue par l'ONU, mais en butte aux intérêts des Etats, pourra-t-elle trouver un écho et surtout un aboutissement pacifique?
 

Tous contacts :
tél 06 20 38 24 79

·         Le collectif 31 d'associations pour les droits de l'homme au Sahara Occidental:

CROSI Midi-Pyrénées, Cides, ETM 46-31, LDH Toulouse, Survie Midi-Pyrénées , Nedjma....

 

Soutien de : Alternative Libertaire, Alternatifs, FSU 31, Sud-Education/Solidaires,...

Lire la suite

Le Performatif Projection du documentaire de Camille de Vitry sur la Françafrique

10 Avril 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

 

"On ne veut plus être colonisés"

 

Mardi 29 mars en amphi Montesquieu (IEP Toulouse) avait lieu une projection du documentaire "Kasanda", en présence de la réalisatrice Camille de Vitry. A l’heure de la commémoration des 50 ans de l’indépendance de 14 anciennes colonies africaines de la France, les associations organisatrices Survie et So Acte ont ainsi choisi de rappeler les relations opaques encore entretenues par la France et de nombreux états africains.

AFRIQUE
 

La Françafrique [1] se porte bien, merci. A l’heure des discours stigmatisants les immigrés, rappeler la responsabilité de la France dans l’entretien de la dépendance de pays africains envers l’Hexagone ne peut pas faire de mal. Dans ces courts-métrages, Camille de Vitry décrit le lien entre les phénomènes de pillage des ressources en Afrique et d’immigration clandestine en France.


La première scène se déroule à l’ambassade de France à Dakar, où des dizaines de sans-papiers attendent des visas. « Ce n’est qu’une probabilité » soupire l’un deux. Scène suivante : le père d’un sénégalais à qui on vient de refuser le visa lance : « C’est la France qui nous a colonisés ! » « Vous voulez que je vous chante la Marseillaise ? », ajoute-t-il, très sérieux. C’est ensuite au tour d’un sans-papiers malien d’expliquer qu’il a été agent de sécurité et qu’il travaillait avec les papiers de quelqu’un d’autre. « Il faut que les dirigeants changent, il faut qu’il y ait des révolutionnaires », estime-il, en pointant « la corruption et l’injustice » qui règne dans son pays. Tout est dit.


"Ca va mal tourner"

GIF - 40.7 ko
Carte du Mali

La réalisatrice s’est intéressée à la mine d’or de Sadiola, véritable symbole des mécanismes néo-coloniaux encore en place. Construite en 1996 à l’ouest du Mali, dans la région de Kayes (voir carte), elle est un des plus grands gisements aurifères au monde. Le Mali reste toutefois un des pays les plus pauvres du globe. Comment expliquer ce décalage ? Il s’avère que la mine a été financée aux deux-tiers par des prêts de banques publiques (allemandes, françaises, hollandaises...) et internationales (des aides publiques au développement donc). La Banque Mondiale détient en outre 6% des actions de la SEMOS, société qui exploite la mine. Les compagnies privées qui exploitent la mine reçoivent cet argent, le Mali ne touchant que 20% dans la société minière. [2]


Les ravages de la Françafrique ne s’arrêtent pas là. L’or est traité au cyanure, or le bassin de boue n’a même pas de revêtement. Cela entraîne des émanations toxiques et contamine les nappes phréatiques. Les ouvriers respirent la poussière, sans masque. Les conséquences sanitaires sont catastrophiques : les habitants souffrent de maladies respiratoires, de maux de ventre, et les fausses couches se multiplient. Beaucoup d’enfants en bas âge décèdent. Camille de Vitry affirme que « les morts sont indénombrables ». Un homme menace : « ça va mal tourner ». L’entreprise veille à entretenir l’opacité. Les non-maliens sont embauchés en priorité, car « les exploitants ne veulent pas que les habitants connaissent les conditions de vie et les dangers », explique la réalisatrice.


"Beaucoup de politiques français sont des pompiers pyromanes"

Nous sommes maintenant en 2000. Le livre Noir Silence de François-Xavier Verschave [3] est sous le coup d’un procès intenté par Omar Bongo, Idriss Déby et Denis Sassou-Nguesso (présidents respectifs du Gabon, du Tchad et du Congo-Brazzaville) pour "offense à chefs d’États étrangers". L’auteur a osé les qualifier de « dictateurs » (il sera relaxé). Une manifestation de soutien est organisée à Paris. Un manifestant africain insiste : « il faut surtout que les Français sachent ce qu’on fait avec leurs sous en Afrique car on leur dit depuis 40 ans qu’on nous aide et on est plus pauvre qu’il y a 40 ans ».

Quelques années après, en 2009. Quartier de la Défense, à Paris, devant le siège de Total, une autre manifestation se déroule. Cette fois-ci, c’est pour dénoncer « le coup d’état électoral sponsorisé par Total et Areva », après l’élection d’Ali Bongo à la tête du Gabon. Les miliciens étrangers ont tiré sur la foule, qui manifestait contre la fraude. « Le soutien aux dictateurs en Afrique et l’immigration, ça va de pair », déclare un manifestant, « beaucoup de politiques français sont des pompiers pyromanes ». Camille de Vitry affirme ainsi que « le FMI met en place le cadre le plus attractif possible pour les investissements étrangers. Une fois ce système mis en place, ils [les africains] n’ont que la possibilité de migrer ». L’avocat qui soutient les manifestants explique que « les seules entreprises qui existent sont des entreprises contrôlées par la famille Bongo (...) Les jeunes n’ont aucun espoir : la seule chose qu’on leur offre, c’est d’être fonctionnaires et corrompus ».


JPEG - 33.2 ko
La réalisatrice Camille de Vitry

La réalisatrice a montré son film aux exploitants miniers. Elle a fait l’objet de plusieurs tentatives d’élimination. Comment changer le système alors ? Elle ne croit pas aux discours de transparence qui ont pu être tenus par les dirigeants français. Selon elle, il faudrait reproduire en Afrique les révolutions du Maghreb : « S’ils ne se révoltent pas, qui va le faire à leur place ? »

A lire

L’or nègre. Polar vrai, Camille de Vitry, Editions Tahin Party, 2009. Téléchargeable gratuitement sur http://tahin-party.org/textes/l-or-negre.pdf

Noir silence, François-Xavier Verschave, Editions les Arènes, 2000.

 



[1] Le néologisme de François-Xavier Verschave, président de l’association Survie jusqu’à sa mort en 2005, est une parodie de l’expression "France-Afrique" de Félix Houphouët-Boigny. Ce mot désigne les relations occultes entre les deux pays, sur le plan politique (mise en place et soutien de dictateurs, trucages d’élections), sur le plan économique (pillage des matières premières, dégradation de l’environnement) et sur le plan militaire (maintien de bases militaires, signature d’accords qui permettent une ingérence).

[2] La réforme du Code minier, faite en 1999 au Mali, a été inspirée par la Banque Mondiale. Elle a limité la participation de l’Etat dans les sociétés minières à hauteur de 20%.

 

http://leperf.net/On-ne-veut-plus-etre-colonises.html

 

Lire la suite

Projection, débat avec Camille de Vitry autour de son film LE PRIX DE L'OR (documentaire, 52 mn) et de son livre L'OR NEGRE (éditions Tahin Party)

26 Mars 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Lundi 28 mars 2011 à 20h30 Au KIOSK, librairie associative 3, rue escoussière Arnaud-Bernard (métro COMPANS-CAFARELLI)  

et Mardi 29 mars à 17H30 amphi Bodin à l'IEP de Toulouse

2 ter rue des puits creusés, 31000 Toulouse
 

 

Projection, débat avec Camille de Vitry

autour de son film LE PRIX DE L'OR (documentaire, 52 mn) et de son livre L'OR NEGRE (éditions Tahin Party)

A Sadiola, au Mali, une mine d'or est exploitée dégageant des bénéfices se chiffrant en millions de dollars. Mais les conséquences sont nombreuses : ouvriers blessés et tués au travail, nappes phréatiques contaminées par le cyanure, vol pur et simple de l'or, et la liste est longue... Exemple de pillage des ressources des pays du sud par ceux du nord, le cas de Sadiola est effrayant par l'ampleur des dégâts et des mécanismes néo-coloniaux en vigueur.

Lire la suite

50 ans du CCFD sur Toulouse le 26 mars 2011

20 Mars 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Tract-Evenement-regional-Gd-Public-MPR.jpg

Tract-Evenement-regional-Gd-Public-2-copie-1.jpg

Lire la suite

Rencontre avec les auteurs de la "Petite histoire des colonies françaises, la Françafrique".

12 Février 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

  Mercredi 16 Février 2011 à 19h

à la librairie terranova, 18 rue Gambetta 31000 Toulouse

 

Terranova et Survie MP vous proposent une

Rencontre avec Grégory Jarry et Otto T., à l'occasion de la parution aux éditions FLBLB du 4ème volume de la

"Petite histoire des colonies françaises, la Françafrique".

Petite histoire des colonies françaises, tome 4 : la Françafrique

A partir de 17h, il y aura une séance dédicace, suivie à 19h par la présentation du livre et la rencontre avec les auteurs.

Grégory Jarry Créateur avec Otto T. des éditions FLBLB qu'ils dirigent ensemble depuis 2000, Grégory Jarry est également auteur de bande dessinée, de roman-photo, de flip books. Il anime des ateliers d'écriture et d'édition et intervient régulièrement en école d'art et à l'université

Otto T. Né en 1973, Thomas Dupuis (Otto.T) crée avec des amis en 1996 pendant ses études le Fanzine FLBLB, qui à partir de 2000 deviendra une belle revue multicolore. Depuis la naissance de FLBLB (la revue), il collabore régulièrement avec Grégory Jarry, avec lequel il a fondé en 2001 les éditions FLBLB.

 

Lire la suite

Algérie, Égypte, Tunisie ! Réunion publique de solidarité Jeudi 17 février à 20 h 30

11 Février 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Algérie, Égypte, Tunisie

SOLIDARITÉ !

 

Réunion publique de mobilisation

Jeudi 17 février à 20 h 30

Salle municipale, 22 allées de Barcelone à Toulouse

avec

         ·  Michel Tubiana,

Président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme et Secrétaire Général du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme (REMDH) qui rentre de Tunisie,

 

·  Omar Benderra

du Comité international de soutien aux syndicats autonomes algériens (CISA)

 

. et un représentant tunisien

 

Continuer à soutenir les masses populaires et les forces démocratiques en Tunisie, en Égypte, en Algérie et dans tous les pays dont les peuples se soulèvent contre les dictatures, la corruption et le système libéral qui les étouffe…

 

Entendre et débattre c’est déjà agir ! 

 

À l’appel de : Alternative Libertaire, ASAP, Association France-Tunisie, ATTAC Toulouse, ATLAS, UD-CGT31, Collectif toulousain de soutien au peuple algérien, Coup de Soleil Midi-Pyrénées, Coup Pour Coup 31, CUAL Toulouse centre, Europe Écologie-Les Verts, ETM31, FSU31, FASE 31, Gauche Unitaire, Karavan, LDH, Maison de Quartier de Bagatelle, Mouvement de la Paix (Comité 31), MRAP, NPA31, OCML-Voie Prolétarienne Toulouse, PCF31, Parti Communiste Tunisien, PCOF31, Parti de Gauche31, Parténia, RCD (parti d’opposition algérien), Solidaires31, Survie MP, Tunisie Éveil et Vigilance, Tunisie Solidarité, Tactikollectif.

Lire la suite

Réunion –débat le 10 février 2011 : Pour des biens publics à l'échelle mondiale

8 Février 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

T-O-U-LO-U-S-E 

EN ROUTE POUR DAKAR

Réunion –débat le 10 février 2011

Salle Sénéchal à 20h30 -Rue Rémusat -Toulouse

  

Pour des biens publics à l'échelle mondiale : l'accès à la terre, à l'alimentation et à l'eau


Avec Alain Bonnassieux, géographe,  Michel Metz, ATTAC, Collectif Anti-OGM,  Réseau Semences Paysannes,  Christian Ponticelli, FRAB Midi-Pyrénées, Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique, Lucien Sanchez, Eau Secours 31, Patrice Garesio SURVIE MP , Terre de liens (sous réserve)

/ Animation :  Bérénice Dondeyne, ADEPES


Cette rencontre rassemble des acteurs opérant localement ou sur des pays dans le cadre de la coopération et la solidarité internationale sur des thématiques diverses (développement local, économie solidaire, agriculture durable, solidarité internationale, recherche..). Le débat sera organisé sur trois questions  auxquels répondront les intervenants en interaction avec le public présent.

Nous souhaitons établir des liens entre les dynamiques opérantes au Sud comme au Nord, initiatives concrètes capables d’instaurer et de préserver la notion de biens publics dans une vision partagée de gestion des ressources et de développement de l’humanité.


Question 1 - que représente aujourd’hui la notion de biens publics et./ou biens communs ?

Question 2 -que signifie concrètement la souveraineté concernant l’accès à la terre, l’alimentation et l’eau ? Exemples d’expériences

Question 3- quelles gouvernances associer à la mise en œuvre de biens communs de l’échelle locale à l’échelle mondiale ? Les  communautés d’intérêt font-elles sens ?

 
 

Qu’on aborde  la question des  semences en agriculture ou celle de  l’emprise foncière au Nord comme au Sud,  qu’on réfléchisse à la  gestion et l’accès à l’eau, l’appropriation des biens communs semble échapper de multiples façons aux citoyens et aux états. Quels sont  les moyens et les stratégies possibles de réappropriation? Quelles actions concrètes sont menées, preuve d’un renversement possible tant au niveau citoyen que public ?


Une analyse du contexte réel sera faite au plus près des actions et réflexions de chacun. Si la réalité aujourd’hui semble d’abord complexe, non modifiable, (le « there is no alternative » de Margaret Thatcher..), il apparaît cependant que des mécanismes assez simples doivent être expliqués. Par cette « éducation populaire », pouvons-nous être en mesure d’agir à notre échelle et comment ? La porosité des instances décisionnelles et des firmes au niveau mondial est-elle par exemple inéluctable ? Avons –nous capacité à influencer par nos modes d’achat et production les rapports entre pays du Sud et pays du Nord ? Quel lien entre les mécanismes économiques globaux et nos modes de vie quotidiens ? Le rééquilibre environnemental, social et économique peut-il s’instaurer sans une forte poussée citoyenne ?


T-O-U-LO-U-S-E 

EN ROUTE POUR DAKAR

Le Forum Social Mondial (FSM) se tient à Dakar du 6 au 11 février dans le contexte d’une crise structurelle de la mondialisation capitaliste qui continue ses dégâts tous azimuts sans qu’aucune disposition adéquate n’ait été prise pour les juguler et sans qu’aucune décision n’ait été envisagée pour éviter l’apparition d’une nouvelle crise. Ce FSM se tient en pleine crise sociale, suite à la crise financière, au “sauvetage” de la finance par les États puis à l'explosion des plans d'austérité : les citoyens payent la crise au prix fort, tandis que la finance continue à prospérer. Les crises sociale, écologique, alimentaire, géopolitique, toutes intriquées, sont la toile de fond de ce forum, qui mettra en lumière la crise systémique du capitalisme et une crise de civilisation, comme les organisateurs du forum ont souhaité le souligner à travers les thèmes proposés. Le FSM sera évidemment marqué par les luttes sociales pour la démocratie et la justice en Tunisie, en Égypte, en Algérie et dans la région Méditerranée dans son ensemble. Le Forum de Dakar sera aussi un espace de construction des mobilisations internationales. Face au directoire mondial qu'est devenu le G20.


  

Parallèlement,  afin d’élargir la présence du FSM au delà des frontières du Sénégal et au plus près des citoyens, nous sommes invités partout dans le monde à mettre en place des  " Dakar étendu ". Il s'agit par là, d'exprimer la solidarité des mouvements citoyens du monde à l'égard de la société civile Africaine. Face aux désastres sociaux et écologiques provoqués par le capitalisme néolibéral les peuples ont besoin de rassembler leur force et de construire ensemble un projet porteur de l'immense espoir d'un autre monde possible.


Cet espoir, nous le ferons vivre aussi à Toulouse où plusieurs associations se sont regroupées pour mettre en place un Dakar étendu. De nombreuses soirées sont prévues ; elles prendront appui sur des documents audio et vidéo enregistrés à Dakar qui introduiront des débats sur des thèmes que nous avons programmés.

 

Vous trouverez le programme détaillé (ici en PJ) sur les sites :

-          site dédié ; Rue de Dakar" http://fsm31.toile-libre.org;  avec des vidéo, des témoignages, la retransmission en direct de certains ateliers ....

-          ATTAC Toulouse : http://attac-toulouse.org/spip.php?article1320

-          CIDES CROSI , www.cidesdoc.free.fr

-          ADEPES , www.adepes.org

-          SURVIE MP, : http://survie31.over-blog.com

-          Via Brachy, www.viabrachy.com

-          Les Zooms verts , www.leszoomsverts.fr

Lire la suite

Forum Social mondial de Dakar: l'extension toulousaine

5 Février 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Forum social mondial à Toulouse,

suivez ce lien pour plus d'informationshttp://fsm31.toile-libre.org/images/affiche.jpg

Programme du Dakar étendu à Toulouse

  • du 3 au 5 février
    Les Petits débrouillards MP organisent FSM sur le thème sciences et démocratie à Toulouse (Programme à consulter sur leur site http://petitsdebs.free.fr/).
  • le 5 février
    Salle du Sénéchal de 20h30 à 23h30 17 rue de Rémusat, Toulouse
    Ouverture du FSM 2011 : Altermondialisme et féminisme.
    Images & débat sur les enjeux des forums sociaux et les luttes féministes.
    Intervention d’Aïssatou Faye : «  Vies de femmes pauvres et paroles de féministes. Enjeux d’une lutte des femmes propre à la situation de l’Afrique en contexte de mondialisation ».
    Avec Aïssatou Faye (chercheuse au Mirail) ; Mix Cité 31 ; Survie MP ; Attac Toulouse
  • le 7 février
    La Chapelle de 20h à 22h 36 rue Daniel Casanova Toulouse
    Vidéo de rencontres d’habitants de Dakar, lectures de textes et débats
    Avec Via Brachy
  • le 8 février
    Maison de quartier de Bagatelle de 20h à 22h 11 impasse de Bachaga Boualam Toulouse
    Migrations et diasporas
    Avec les Zooms verts et Via Brachy, et le concours de le LDH, RESF, Cimade
  • 10 février
    Salle du Sénéchal de 20h30 à 23h30 17 rue de Rémusat Toulouse
    Pour des Biens publics à l’échelle mondiale : l’accès à la terre, à l’alimentation et à l’eau ; quels enjeux, qu’elles solutions ?
    Avec Adepes ; Attac Toulouse ; Survie MP; le CCFD Terre solidaire.
  • Le 17 février
    Salle du Sénéchal de 20h30 à 23h30 17 rue de Rémusat Toulouse
    A la recherche du bien commun : A qui profite la recherche ?
    Soirée Attac-AMG, avec Claude Layalle
  • le 18 février
    local de « Friture »
    Solidarités internationales et engagement. Organisation d’un débat à partir de témoignages retour de Dakar
    Avec Via Brachy
  • 2ème quinzaine de mars
    Attac Toulouse, CCFD-Terre solidaire et plusieurs autres organisations s’occuperont de lancer la mobilisation face au G8 et au G20 qui auront lieu en France, respectivement en juin et en novembre 2011. Ce lancement se fera à partir d’un évènement qui prendra appui sur le visionnage du film réalisé à Dakar au cours d’un atelier sur ce thème. Le lieu et le date seront déterminés très prochainement.

Retrouvez nous sur http://fsm31.toile-libre.org

Lire la suite

4e Festival International du Film des Droits de l’homme à Toulouse

22 Janvier 2011 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

 

4e Festival International du Film des Droits de l’homme

du 23 au 28 Janvier 2011

 

Cinq organisations de solidarité internationale (Acat, Amnesty International, CCFD-Terre solidaire, Oxfam France, Secours Catholique) soutenues par de nombreux partenaires, dont Survie MP, organisent pour la quatrième année consécutive un Festival International du Film des Droits de l’Homme à Toulouse et sa région.


Dossier de presse

 

 

 

 

Cinéma ABC - Toulouse 13 rue Saint Bernard Tarif : 5,5 €  

 

Lundi 24 janvier19h30 : Inauguration du Festival
 

  20h30 : Reconstruire l’Espoir – Soudan, thème : la fragile reconstruction du Sud Soudan
Intervenants : Christian Mailhes, président de l'association Soudan Solidarité
Vincent Mudry, responsable des programmes Urgences Soudan Secours Catholique
 

Mardi 25 janvier 19h00 : Les Enfants perdus de M’Bour – Sénégal, thème : l’exploitation des enfants talibés
Intervenants : Marc Dubreuil, relais Toulousain des Amis de l'hebdomadaire La Vie.

 

Avec table de presse de Survie MP, programme complet : Programme FIFDH 2011 

ou sur http://www.friture.net



Lire la suite

Conférence débat: Faut-il augmenter l’aide publique au développement ?

26 Novembre 2010 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Mercredi 1er décembre 2010 à 20H00 à l'IEP de Toulouse

Amphi Bodin, 2 ter, rue des puits creusés, métro Capitole ou Compans Cafarelli.

 

Survie MP, So acte, le CROSI et le collectif de la Semaine de la solidarité internationale vous proposent:

 

Faut-il augmenter l’aide publique au développement?

De l'aide aux biens publics à l'échelle mondiale
   
 

Avec Thomas Noirot (Association Survie),

co-auteur du "Petit guide de la Françafrique" (2010)

 

 

En France, l'APD (aide publique au développement) est un agrégat comptable dont la composition interpelle : aide liée (à la réalisation du marché par une entreprise française), bourses d'étudiants étrangers, allègements d'une dette pourtant illégitime, assistance technique militaire , et même une partie des frais engendrés par la politique française de gestion des flux migratoires... Quant à l'aide multilatérale, elle est souvent conditionnée à des réformes de libéralisation de l'économie qui ne favorisent pas l'accès du plus grand nombre aux biens publics (éducation, santé, alimentation..).

Alors, aide collective des citoyens français ou instrument d'influence au services de quelques intérêts ? On peut légitimement s'interroger sur l'impact d'une augmentation de l'APD qui n'aurait pas au préalable été profondément réformée. Le débat mérite d'être ouvert.

 

Déroulement:

- Introduction par Michel Henry, coordinateur de la SSi sur Toulouse, pdt du CIDES (20H00)

- Prise de parole de Gérard Onesta, Vice-Président de la région Midi Pyrénées en charge des relations internationales, de la coopération décentralisée.

-Conférence de Thomas Noirot

-Questions de la salle et débat.

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>