Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

La Françafrique évolue, le combat continue ! Soutenons Survie !

29 Novembre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Actualités françafricaines, communiqués, archives.

20 novembre 2012


La Françafrique évolue, le combat continue !

Soutenons Survie !

François Hollande avec le Gabonais Ali Bongo.

Ali Bongo serait-il devenu un grand démocrate fréquentable?

 

Des projets concrets pour 2013

 

Comme en 2012, Survie poursuivra en 2013 son travail de recherche, de mobilisation des citoyen-ne-s grâce à ses groupes locaux et nombreux militant-e-s, et d’interpellation des élu-e-s et de l’exécutif français.


Nous prévoyons d’ores et déjà des chantiers spécifiques :

  • le Moi(s) contre la Françafrique dans toute la France en mars,
  • la participation envisagée au Forum Social Mondial qui se tiendra à Tunis,
  • l’organisation d’un colloque pour faire le bilan des relations franco- africaines 10 mois après l’élection de François Hollande et d’une Assemblée nationale à majorité socialiste,
  • la publication d’une brochure sur le franc CFA, mécanisme clé du système françafricain.
  • la préparation d’une mobilisation importante de Survie en 2014, année de commémoration du 20ème anniversaire du génocide des Tutsi au Rwanda.
  • le renforcement du suivi des dossiers judiciaires, concernant en particulier le Rwanda

Survie réclame un réel changement

 

Depuis plus de 25 ans, Survie documente et dénonce la Françafrique, et mobilise et interpelle les citoyen-ne-s et les élu-e-s pour exiger un assainissement des relations franco-africaines et la fin du néocolonialisme français en Afrique.


La Françafrique a certes évolué mais le réel changement se fait encore attendre, celui qui permettrait aux peuples africains de retrouver leur souveraineté et à la démocratie française d’être digne de ce nom.


Les visites de chefs d’Etat africains en France se sont succédées depuis le printemps (Ali Bongo, Alassane Ouattara, Blaise Compaoré), et alors que l’Elysée avait promis un discours ferme, son silence face à la répression des mouvements sociaux en Afrique a été criant, preuve que les « relations d’amitié » perdurent.


La France continue de cautionner des régimes autocratiques lors de déplacements diplomatiques (en particulier le sommet de la francophonie à Kinshasa) et cherche même à légitimer sa présence militaire sur le continent en se positionnant pour intervenir militairement au Mali. La mainmise des entreprises françaises sur le continent reste également plus que jamais d’actualité, comme l’a notamment montré le dossier noir sur Areva en Afrique publié en février 2012.


Le combat de Survie pour exiger la fin du soutien aux dictatures ne doit donc pas faiblir et nous avons plus que jamais besoin de votre soutien pour le faire aboutir.


Un soutien financier indispensable

 

La réalisation de ces projets n’est possible qu’avec une situation financière solide, garante notamment de la stabilité de l’équipe salariée de Survie. Or le contexte actuel nous place dans une situation incertaine : l’association dépend pour l’essentiel des contributions de ses adhérent-e-s et de ses donateurs et donatrices, garant-e-s de son indépendance ; et ces contributions stagnent voire diminuent.


Grâce à votre soutien, le résultat de l’exercice de l’association des deux années précédentes a tout de même été positif, ce qui nous a permis de nous stabiliser. La situation financière de Survie est aujourd’hui différente : le nombre d’adhérent-e-s n’augmente plus, les aides à l’emploi diminuent, les droits d’auteur sont en baisse. Mais la Françafrique, elle, ne faiblit pas. Poursuivre notre combat en menant à bien nos projets est donc indispensable.


Notre capacité à relever ce défi dépend non seulement de l’engagement et du dynamisme des militant-e-s et salarié-e-s, mais aussi de votre soutien financier.


C’est la raison pour laquelle nous vous sollicitons en cette fin d’année pour vous inviter à contribuer encore davantage aux activités de Survie grâce à un don, et en invitant vos proches à nous soutenir également.


Pour les personnes imposables, nous rappelons les dispositions fiscales liées aux dons qui permettent de déduire 66% de ceux-ci du montant de l’impôt sur le revenu.

 

Soutenons l'association Survie (suivre le lien)


Lire la suite

soirée débat: « Communs, biens communs, biens publics : des alternatives à la crise ?

13 Novembre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, films et conférences

Le jeudi 22 nov 2012 à 20 h 30,

salle du Sénéchal, 17 rue de Rémusat à Toulouse

 

Soirée proposée par les Amis du monde diplomatique, Attac et Survie Midi Pyrénées, dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale

 

Conférence-débat

« Communs, biens communs, biens publics : des alternatives à la crise ? 

Deux cas : les semences et l’accaparement des terres »,

avec Geneviève Azam, Michel Metz et Théophile Yonga

 

 

La globalisation économique et financière s'est effectuée par l'extension des droits de propriété privée à des domaines jusque là souvent protégés : propriété du vivant, des éléments naturels, propriété intellectuelle, propriété culturelle, deux cas seront évoqués:

- Les semences: Depuis les années 80 les firmes de l'agro-industrie déploient de véritables stratégies d'appropriation des semences. En quelques décennies, elles passent d'un statut de "communs" régis par des droits collectifs au statut de biens privés protégés par des droits de propriété intellectuelle, avec des conséquences désastreuses pour la souveraineté alimentaire et la biodiversité.

- L'accaparement des terres: Aujourd’hui, l'on assiste à une véritable razzia sur les terres arables en Afrique subsaharienne. Plus de 50 millions d’hectares de terres fertiles sont passés des mains des paysans à celles des grandes entreprises et chaque jour, de nouveaux investisseurs se joignent à la ruée.

Face à cela, aussi bien sur le plan de la recherche que dans les mouvements sociaux, émerge à nouveau la question des "communs", celle de leur gestion et de leur usage, et donc la question de la propriété. En quoi ces dynamiques s'inscrivent-elles dans dans un processus de transition vers des sociétés sobres et justes ?

Cela suffira t-il pour inverser la tendance ? 

 

Salle du Sénéchal
17 rue de Rémusat
31000 Toulouse

carte

Lire la suite

Comprendre les révolutions arabes Comment soutenir les sociétés civiles?

12 Novembre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, films et conférences

 

Mercredi  21 Novembre  salle des Allées de Barcelone à  Toulouse                             

                       

       POUR UN MONDE SOLIDAIRE!    

Comprendre les révolutions arabes 

Comment SOUTENIR les sociétés civiles?  


VERS LE PROCHAIN FORUM SOCIAL MONDIAL à TUNIS !


-18h film Place Tahir (Egypte)
 -19h30 librairie, expos, stands
 - 20h Introduction de Alain Baron ( syndicat Solidaires) et interventions de:
- Alaa Talbi du FTDES* (Tunis) qui prépare le prochain Forum Social Mondial en Tunisie à la mi-Mars 2013 et anime la campagne "boats people"...
- Béchir Dharir de El Karama (Dignité) de Gafsa/Sidi-Bouzid, son association regroupe agriculteurs syndicalistes et prône un éco-développement et un alter-tourisme. 
- Kamel Daoud vice-président de la Laddh, et  Maison des citoyens ( CDDH de Annaba -Algérie);
 - Shadi Abu Faker , cinéaste syrien.
- Dalia Hassan, militante droit des femmes ( Egypte)

Avec le soutien de: Attac, Comité Régional des Organisations de Solidarité Internationale CROSI 31 /  Collectif 31 de soutien aux luttes des peuples du Maghreb et Moyen-Orient ( Fsu31, Sud-Solidaires; Mrap; Npa; PG ;Mvt de la Paix; PCF ; Pcof, Convergenses et alternatives;Gauche Anticapitaliste,Fase;Alternatifs;Gauche unitaire; Alternative Libertaire,Survie MP; Coup de soleil-mp,Front de Gauche31, Le printemps syrien, CDiran, Association France Tunisie, Parténia, Maison de quartier Bagatelle, Tunisie Solidarité, Egalité Toulouse Mirail; EEVL 31 , Cides, clubs Unesco, Petits Débrouillards,...

Tout contact: etm  06 20 38 24 79   ou   Collectif31 de soutien c/o FSU31 .52 rue Babinet 31 100 Toulouse.05 61 43 60 62  mail:fsu31@ wanadoo.fr  crosi: crosi.mp@wanadoo.fr /  lasemaine.fr
Lire la suite

Radio Françafrique n°39: "Le Niger malade de son uranium"

10 Novembre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Documents audios et vidéos

Dimanche 11 novembre 2012 à 17h,  rediffusée samedi 24 novembre à 9h.
Radio Campus Toulouse 94 mhz 

Radio Françafrique n°39
"Le Niger malade de son uranium"
Françafrique n°39, l’émission radio de l’association SURVIE sur la Françafrique, cette relation particulière de la France avec ses anciennes colonies: ce mois-ci "le Niger malade de son uranium". Quelques extraits de l'intervention de Aghali Mahyia à Afriqu'à Muret et des témoignages de Touaregs originaires de la ville d'Arlit, près de laquelle AREVA  exploite  un gisement d'uranium depuis plus de 40 ans dans les mines de la SOMAÏR et de la COMINAK.

Pour écouter l'émission en ligne: http://www.afriradio.net/auteur51.html 

Lire la suite

SSI Semaine de la Solidarité Internationale 2012

7 Novembre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, films et conférences

la-semaine-de-la-solidarite-internationale

SSI  Semaine de la Solidarité Internationale du 17 novembre au 25 novembre 2012

 

Un grand rendez-vous national de sensibilisation à la solidarité internationale. Echanger, partager, défendre, éduquer, agir autour de différentes animations, manifestations portées par les associations, les organisateurs, les communes, les collectivités....

A Toulouse, la SSI débutera par une journée de lancement, le samedi 10 novembre 2012 sur le parvis du Centre Culturel Alban Mainville. Suivra une journée Forum des Associations sur la place du Capitole le samedi 17 novembre 2012.

 

 


 Téléchargez le dossier de presse

Lire la suite

A l'AIDE, ou comment j'ai arrêté de vouloir sauver l'Afrique.

6 Novembre 2012 , Rédigé par survie.midipyrenees@gmail.com Publié dans #Débats, films et conférences

Jeudi 8 novembre 20h30 Salle du CAP TOULOUSE, université Paul Sabatier

Lire la suite