Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Survie Midi Pyrénées

Articles récents

SEMAINE RUSF DU 30 NOVEMBRE AU 5 DECEMBRE 2009.

28 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Manifestations, commemorations

SEMAINE RUSF DU 30 NOVEMBRE
AU 5 DECEMBRE 2009


RESEAU UNIVERSITE SANS FRONTIERES TOULOUSE
 
Le Réseau Universités Sans Frontières Toulouse se mobilise pour les droit des étudiants sans-papiers et en solidarité avec les sans-papiers en général, et, au-delà du "cas par cas", entend se mobiliser contre la politique raciste du gouvernement.
 
Pour cela, le collectif Réseau Université Sans Frontière organise une "semaine de visibilité" sur les facultés du Mirail, de l'Arsenal et de Rangueil du lundi 30 novembre au samedi 5 décembre afin de promouvoir les actions du collectif tout au long de l'année et se faire connaître des étudiants sans papier. www.rusftoulouse.info


- lundi 30 novembre à 18h, Université du Mirail : Projection-débat - Victimes de nos richesses, un film de Kal Touré (Arche, salle AR 301, 3ème étage)

- du lundi 30 novembre au samedi 5 décembre, au Communard (pl. Arnaud-Bernard) : exposition photos Ceci n’est pas une prison, sur les centres de rétention pour étrangers

- vendredi 4 décembre à partir de 21h, au Communard (pl. Arnaud-Bernard) : concert de soutien

- samedi 5 décembre à 14h, place du Capitole : rassemblement pour les droits de toutes et tous, contre les expulsions

 

 

Lire la suite

Brochure: de l’armée coloniale à l’armée néocoloniale (1830 - 1990)

27 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Ouvrages, dossiers, essais et romans...

Brochure:

"De l’armée coloniale à l’armée néocoloniale (1830 - 1990)"

 

Cette brochure accompagne la parution du n° 23 de la collection des « Dossiers noirs » de Survie intitulé Que fait l’armée française en Afrique ?, écrit par l’auteur et publié par les éditions Agone, en octobre 2009.

Tandis que ce « Dossier noir » traite essentiellement de la période la plus récente (1990-2009), cette brochure le précède chronologiquement et présente une synthèse sur  l’armée française en Afrique de la période coloniale à la première période néocoloniale, jusqu’à la fin de la guerre froide.

PDF - 620.5 koDe l’armée coloniale à

l’armée néocoloniale

  1. L’essor des troupes coloniales
  2. Les supplétifs des troupes coloniales
  3. La guerre coloniale
  4. Coloniser, administrer, civiliser
  5. « Politique des races » et sexualité coloniale
  6. De l’armée d’armistice à l’armée de libération
  7. La reconquête militaire de l’Empire
  8. Genèse de la guerre contre-insurrectionnelle
  9. La Coloniale contre l’ennemi intérieur
  10. Des indépendances sans décolonisation
  11. Les filiales de l’armée française
  12. Les hommes de l’armée française
  13. Coloniaux et pouvoir politique en France
  14. Pourquoi l’armée française s’accroche-t-elle à l’Afrique ?
  15. Les accords militaires
  16. Les bases militaires françaises en Afrique
  17. Les interventions militaires françaises en Afrique
  18. Interventions secrètes et mercenaires
    - Table des matières du « Dossier noir »
    - Que fait l’armée française en Afrique ?
Lire la suite

Rencontre débat: Réforme au Congo (RDC) attentes et désillusions

26 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Mercredi 2 décembre à 19H00 à la librairie Terra Nova
Jeudi 3 décembre à 17h00 à l'
amphi Raynaud, Anciennes Fac, UT1


Le GERCA, dans le cadre de son cycle de conférences, a le plaisir de proposer une:

Conférence-débat

Réforme au Congo (RDC) attentes et désillusions


présentée par Théodore TREFON chercheur en sciences politique Directeur de la section Histoire du Temps, Musée royal de l'Afrique centrale Tervuren, Belgique

Théodore TREFON se consacre au CONGO depuis plus de 20 ans en tant que chercheur, enseignant, coordinateur de projets et consultant. Directeur du Centre Belge de référence de l’expertise sur l’Afrique Centrale (ECA-CREAC), il dirige la section d’Histoire du temps présent du Musée royal de l’Afrique centrale où il conduit des travaux dans le domaine des sciences politiques.

Le GERCA

Lire la suite

Rencontre débat avec Odile Biyidi / Tobner, présidente de l’association SURVIE…

25 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Vendredi 27 novembre 2009 à 19h à la librairie Terra Nova

 Rencontre débat avec Odile Biyidi - Tobner,
présidente de l’association SURVIE…

 

"la Françafrique se porte bien, merci"

Etat des lieux 2009

 

DSC_0073_074 par regis.marzin
Qu’il est loin le temps où, candidat à l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy s
e présentait comme le candidat de la rupture, y compris dans les relations avec les anciennes colonies africaines de la France. On l’entendait souhaiter une « relation nouvelle, assainie, décomplexée, équilibrée, débarrassée des scories du passé ». Et d’attaquer : « Cette relation doit être plus transparente. Il faut la débarrasser des réseaux d’un autre temps, des émissaires officieux qui n’ont d’autre mandat que celui qu’ils s’inventent». Nous étions en 2007.


Depuis, quoi de neuf ? En vrac, le fameux discours de Dakar, l’éviction rapide de J.M. Bockel, et toujours, le soutien aux pires dictatures du continent. A l’heure où une grande partie des pays africains connaissent une régression démocratique et une série d’élections plus que douteuses (Gabon, Congo, Niger, Mauritanie…), qu’en est-il de la politique africaine de la France ?

Nous parlerons du Niger, du Cameroun, du Gabon, de la Guinée, des biens mal acquis des dictateurs africains … mais aussi et surtout de ceux qui ici font la politique africaine de la France : Sarkozy, Guéant, Bourgi, et de… Toubon, chargé de préparer l’année 2010, « année de l’Afrique ».

Professeur agrégé de Lettres, auteur et épouse de l’écrivain Mongo Beti, Odile Tobner a réalisé avec lui, de 1978 à 1991, la revue bimestrielle "Peuples Noirs, Peuples Africain". Elle s’occupe, depuis 1993, de la Librairie des peuples Noirs à Yaoundé, Cameroun...

 

Vidéos d'appui:


Racisme « à la française » :

- Morano au marché « du racisme français » : http://www.youtube.com/watch?v=bM1RV4Mufy8

Et/ ou (Chirac Juppé) : http://www.dailymotion.com/video/k6QlrVxjDLbmNC1hkuj

- Discours de Dakar de Nicolas Sarkozy, 26 juillet 2007  … Politique de Sarkozy

http://www.youtube.com/watch?v=u7yeBLPfxp8

 

Les procès et enquêtes de Survie

- NOIR SILENCE, FX Verschave JT 2001 :

http://www.dailymotion.com/video/xtjjn_noir-silence-fx-verschave-jt_news

 

Actualités de la Françafrique :

- Fabrice Tarrit sur France24 pour la mort de Bongo-2 puis élections congo B, Mauritanie,…

http://www.dailymotion.com/video/x9m94m_fabrice-tarrit-sur-france24-pour-la_news

- Gabon : Mort d’Omar Bongo / Succession d’Ali / L’interview de R. Bourgui sur RTL http://www.youtube.com/watch?v=-CAWV1db-FU&feature=related

- Mines d'uranium au Niger itw de lauvergeon en marge de la visite de Sarkozy en mars 2009

http://www.youtube.com/watch?v=s6BMgYi7X9c

Et manif 2009 http://www.dailymotion.com/video/x5m8ce_areva-niger_news

- Biens mal acquis classés sans suite - Survie sur France 24 du  30/10/09

http://www.dailymotion.com/video/xaz6m6_biens-mal-acquis-classee-sans-suite_news

- Angolagate : la fin d'un procès miracle par 12 journaliste du monde…

http://www.dailymotion.com/video/x8kbo7_angolagate-la-fin-dun-proces-miracl_news et Angolagate: prison ferme pour Falcone, Gaydamak, et Pasqua http://www.youtube.com/watch?v=MqwJ0zD6F1I

- Massacre en Guinée Conakry 2007 Lansana conté.

http://www.dailymotion.com/video/x3d8bk_massacre-en-guinae-conakry-2007_politics


- Jacques Toubon sur la Politique Africaine de La France et 2010, année de l’Afrique

http://www.youtube.com/watch?v=BJf4wvqOago

- Chirac avoue : l’Afrique est pillée par la France : http://www.dailymotion.com/video/xb98ui_jacues-chirac-declare-que-la-france_news

Lire la suite

Odile Tobner-Biyidi à Pamiers (Ariège) samedi 28-11-2009

21 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Samedi 28-11-2009 à 18h00 à Pamiers (Ariège)

Espace Aglaé Moyne  (rue de Loumet)

 

 

A l’occasion du 25eme anniversaire de 09 Cameroun

 

Le président, Claude BOULARD,

Les Membres de l’association,

Ont le plaisir de vous inviter à la

 

 

Conférence - débat

De Mme Odile TOBNER,

Présidente de SURVIE France

  

Animée par Mr Gérard BERAIL, de Radio Transparence


http://09cameroun.org

Lire la suite

La France doit assumer son rôle dans la lutte contre les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité

20 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Actualités françafricaines, communiqués, archives.

20 novembre 2009

La France doit assumer son rôle dans la lutte contre les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité



Au moment où les autorités allemandes viennent, le 17 novembre, d’interpeller le président des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) et son adjoint, d’importants responsables de ce mouvement criminel résident en France en toute impunité.

À l’abri de toute enquête judiciaire et de poursuites, les responsables présents en France font seulement l’objet des sanctions prévues par la résolution 1804 du Conseil de sécurité des Nations unies, tels qu’un gel de leurs avoirs et une interdiction de voyager.

Les ONG signataires de ce communiqué rappellent donc à la France son devoir d’adapter son droit au Statut de la Cour pénale internationale,ce qu’elle tarde à faire depuis près de 10 ans, pour permettre la poursuite de responsables de crimes internationaux.

Organisations signataires

Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT - France) , Amnesty International France, Fédération des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et ses organisations membres en RDC (Groupe Lotus, Ligue des Electeurs, Association africaine des droits de l’Homme - ASADHO), Survie.

Complément d’information

Depuis de nombreuses années, les FDLR se sont rendus responsables d’innombrables meurtres de civils, viols, enlèvements de femmes et de jeunes filles à des fins d’esclavage sexuel, recrutements d’enfants, destructions de villages et d’autres atteintes aux droits humains dans les provinces de l’est de la RDC.

La Cour pénale internationale (CPI) a engagé plusieurs procédures contre les responsables de forces ou groupes armés impliqués dans les violences commises dans cette région, mais elle ne peut juger à elle seule tous les suspects de crimes contre l’humanité ou crimes de guerre. Son Statut indique clairement qu’« il est du devoir de chaque État de soumettre à sa juridiction criminelle les responsables de crimes internationaux ».

Bien qu’ayant ratifié le Statut de Rome en juin 2000, la France a attendu 2006 pour déposer un projet de loi adaptant le droit pénal français pour permettre ces poursuites. Malgré un vote du Sénat le 11 juin 2008, ce projet de loi n’a toujours pas été inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale. Ainsi à ce jour, la France, qui se targue pourtant volontiers de soutenir la justice pénale internationale, reste en réalité une terre d’accueil pour les responsables de mouvements criminels, faute de volonté politique pour participer, à l’instar de l’Allemagne, à l’effort collectif d’une justice pénale internationale effective.

Lire la suite

Appel à don spécial anniversaire de Survie !

20 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Actualités françafricaines, communiqués, archives.

12 novembre 2009

Appel à don spécial anniversaire de Survie !



Chers adhérents et adhérents, donateurs et donatrices. Survie, créée en 1984, fête en cette fin d’année 2009 ses 25 ans d’existence.


Un quart de siècle d’un inlassable engagement de l’une des rares associations françaises militant contre le néocolonialisme en Afrique.

Mobilisée à ses débuts en faveur d’une « loi pour la Survie et le développement » et d’un contrôle accru de l’Aide publique française, Survie, en tant qu’association de plaidoyer et d’« éducation populaire », s’est progressivement singularisée au sein du paysage associatif français par son engagement pour une réforme en profondeur de la politique française en Afrique et sa dénonciation de la « Françafrique ».


Un combat d’une cruelle actualité Désormais partagé par bon nombre d’organisations et de citoyens, ce combat doit être poursuivi. Car la Françafrique, « décomplexée » sous l’ère Sarkozy, se perpétue. Elle n’en finit pas de contrevenir à l’émancipation des populations africaines et au développement du continent : coups d’Etat en Mauritanie et à Madagascar, coup d’Etat constitutionnel au Niger, coup d’Etat électoral au Gabon, etc, organisés avec la bienveillance ou la complicité de la France et de certaines multinationales tricolores (Bolloré, Total, Areva, etc.).

Ainsi, Survie n’a pas l’intention de baisser les bras. Au contraire, la volonté du président français N. Sarkozy de faire de 2010 « l’année de l’Afrique » doit nous amener à nous mobiliser de nouveau contre ce « plus long scandale de la République ».


Toutefois, Survie est aujourd’hui confrontée à des difficultés financières. Celles-ci l’ont amenée ces derniers temps à puiser dans ses réserves qui, malheureusement, s’amenuisent progressivement, ce qui risque de remettre sérieusement en cause sa capacité à mener de nouvelles campagnes.

Ainsi, comme à chaque étape de sa vie, Survie a besoin de soutiens. De soutiens bénévoles et militants, bien entendu, pour mettre en œuvre ses chantiers, mais aussi de soutiens financiers pour pouvoir continuer à exister et à mener à bien ses projets.

Vous trouverez donc ci-joint un appel à don, qui rappelle l’engagement de l’association sur ces dernières 25 années et qui présente les projets que nous entendons mettre en œuvre en 2010.

Nous vous invitons, en soutenant financièrement Survie et en investissant dans cette campagne, à poursuivre ensemble l’aventure (pour rappel, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%).


Espérant que ces informations vous permettent de mieux apprécier le travail effectué et de vous y impliquez si vous le désirez, nous vous remercions chaleureusement pour tous vos soutiens, passés, présents et futurs.


Odile BIYIDI, Présidente de Survie Olivier THIMONIER, Secrétaire général

PDF - 242.7 ko
Appel à don 25 ans de
Survie et campagne 2010
Lire la suite

Pillés là-bas, Chassés ici: Du 12 au 20 Novembre 2009 - Toulouse

11 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Débats, films et conférences

Du 12 au 20 Novembre 2009 - Toulouse

rencontres - musiques - débats - lectures - témoignages - projections

 

ssi

Pillés là-bas, Chassés ici

Le Nord place le Sud dans l'impasse


logo

Programme et informations 


Evénement soutenu par : les Amis de la Terre MP, ATTAC Toulouse, le CCFD Terre solidaire, le Cercle des voisins, CSF 31, le CIDES, la CIMADE, le CLIC sans papiers, le CROSI, ETM (Egalité Toulouse Mirail), RESF 31, RUSF Toulouse, SURVIE MP, Tâssakh, TV Bruits.

PROGRAMME


Jeudi 12 Novembre:19H à Samba Résille
L’Uranium du Niger, une ressource pillée, des populations chassées

 


19H30:
Concert : Mr et Mme Okko (NRS prod)
21H30:
Projection du film La bataille de l’uranium de Frédérique Denis, suivie d’une rencontre débat avec Aghali MAHIYA, ancien mineur à Arlit et Alhassan ATTEFOCK forgeron nigérien.



Vendredi 13 novembre
à la salle du Sénéchal


19H00 Accueil puis ouverture de la semaine de la solidarité internationale avec Emmanuel TERRAY …
Chassés ici, pillés là-bas, la solidarité internationale face aux politiques migratoires
20H30 Concert: APKASS



Samedi 14 novembre
à la salle du Sénéchal

10H00 Débat : La France (aussi) pille l’Afrique : diplomatie, business et dictatures (Fausto GIUDICE), suivie de la projection de  Partir ou mourir et d’un débat sur les APE (accords de partenariat économiques UE / pays ACP, Jean SINEAU).


14H00 Les nouveaux murs de la forteresse Europe en Afrique du nord, Mehdi LAHLOU, Emmanuel TERRAY, Azza HAMMAMI
17H00 Témoignages / Table ronde : Etre solidaire ici et là bas… présentée et modérée par Mehdi ALIOUA
20H45 Film musical documentaire: Afro beat, Hip Hop Africain?

Tout au long du WE : slam, témoignages, lectures, contes : Projet Antidiscriminaction, les cérémoneurs, KOTAM, ...)

Dimanche 15 novembre au cinéma UTOPIA
14h30: Projection débat  Victimes de nos richesses de Kal Touré (Mehdi LAHLOU, Patrice CUPERTY)


Mercredi 18 novembre 2009 à 20H salle Osète-Duranti
Projection débat  "La voie est libre" , de Vincent Munié. La privatisation du chemin de fer Dakar Bamako et son impact sur les migrations… (Vincent MUNIE, Henri CELIE)

Jeudi 19 novembre au Cinéma ABC à 20h30
Projection débat sur Comores Mayotte « Un aller simple à Maoré » d'Agnès Fouilleux, débat animé par David ROHI (La Cimade)

 

Lire la suite

Emission "Françafrique" n°18 Le Niger et la Françafrique

4 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Documents audios et vidéos

Samedi 7 novembre 2009 à 13H00

sur Campus FM (94FM)
émission "Françafrique" n°18
Le Niger et la Françafrique


Ce mois ci, Francafrique,
l’émission radio de l’association SURVIE sur la Françafrique, cette relation particulière de la France avec ses anciennes colonies, s'interesse à l'actualité au Niger.Peu de temps après le passage de Nicolas Sarkozy au Niger, dans la quasi indifférence internationale, la population nigérienne a subi un coup d'état constitutionnel de la part de son actuel président dont le deuxième quinquennat (et ultime selon la constitution)  arrivait à terme en décembre 2009.

Bafouant toutes les lois de la constitution du pays, passant outre le refus de la commission électorale, après avoir dissout l'assemblée Nationale et la cour constitutionnelle, malgré une très vive opposition Mamadou Tandja, briguant un troisième (et éternel) mandat organisait un référendum le 4 août et  des élections législatives le 20 octobre dernier.


Dans la première partie de l'émission Alhassan Attefock,  Touareg nigérien présent à Toulouse fin juillet, témoigne de la situation politique interne ainsi que de la vie quotidienne dans le nord du pays à proximité des gisements d'uranium. La deuxième partie de l'émission reprend les interviews de Seddik Abba, journaliste à Panafrica, et Juliette Poirson, de Survie Paris et du collectif « Areva ne fera pas la loi au Niger » de l'émission radio de Survie Pa
ris.


  Ecoutez en ligne sur afriradio

Lire la suite

Edito : Les faux médicaments de la fondation de Jacques Chirac

3 Novembre 2009 , Rédigé par survie.midipyrenees@free.fr Publié dans #Billets d'Afrique et d'ailleurs

Billets d'Afrique et d'ailleurs n°185 - Novembre 2009  

Edito

Les faux médicaments de la fondation de Jacques Chirac 

 

Quand Jacques Chirac voulait devenir président de la République française il tenait, le 19 juin 1991, à Orléans, des propos violemment racistes sur l’ « overdose » d’étrangers, qui ne sont pas « les mêmes » qu’avant, « des Espagnols, des Polonais, des Portugais », mais sont « des musulmans et des noirs », plaignant le « travailleur français » d’avoir à supporter « le bruit et l’odeur » et exprimant sa phobie d’une natalité fantasmée comme pléthorique, « une vingtaine de gosses », assortie d’une évaluation aussi superlative que fausse du montant des allocations perçues, « sans naturellement travailler ».


Le MRAP porta plainte et fut débouté le 26 février 1992. Les magistrats estimèrent qu’il n’y avait pas de diffamation raciale car les propos en cause « ne constituent que des attaques vagues et générales, insuffisantes pour caractériser la diffamation ; qu’à supposer qu’elles constituent des expressions outrageantes, elles ne visent pas une personne ou un groupe de personnes suffisamment déterminé  ». Pourtant les musulmans et les noirs étaient nommément désignés. La justice sait se voiler la face quand il faut ne pas voir certaines obscénités.


Le même Jacques Chirac, ex président de la République, en quête cette fois de vedettariat international, entend maintenant se faire une image de bienfaiteur des pauvres noirs en donnant son nom à une « fondation pour le développement durable et le dialogue des cultures  ». On peut penser que c’est une gageure que de faire croire à la virginité d’une vieille pute, mais cela marche dans le monde tel qu’il est, où l’impudence est non seulement admise mais vénérée. Après avoir inauguré le « dialogue des cultures » par des propos outrageants que les juges estimèrent simplement « décousus », Chirac continue à faire dans le n’importe quoi. Entouré de sept chefs d’Etats africains complaisants (Bénin, Togo, Sénégal, Burkina Faso, Congo Brazzaville, Niger République Centrafricaine) il a lancé lundi 12 octobre « l’appel de Cotonou » destiné à « promouvoir la lutte contre le trafic de faux médicaments dont les victimes se comptent par dizaines de milliers ». Se porter au secours de l’industrie pharmaceutique, on n’en attendait pas moins de lui dans le faux-problème, alors que, en réalité, c’est l’absence totale de tout médicament qui hâte la mort de centaines de milliers d’Africains. Mais évoquer ce vrai problème amènerait à pointer la responsabilité des faux présidents et de tous les faux apôtres engendrés par le marché de la bienfaisance médiatisée.


Le président Chirac n’a en effet jamais eu le moindre état d’âme à cautionner, pendant ses mandats et sa carrière politique, toutes les fausses élections qui se sont déroulées en Afrique francophone. Il cajolait même les faux présidents, les assurant de son affection. Eyadema pouvait faire assassiner ses opposants, Biya faire tirer sur les manifestants, Bongo mettre son pays en coupe réglée, ce ne sont pas ces vétilles qui pouvaient altérer l’indéfectible soutien que Chirac leur apportait, dans une Afrique qui « n’était pas mûre pour la démocratie  » et devait donc se contenter de ces ersatz de dirigeants. Le résultat bien sûr ne l’inquiétait pas non plus : corruption des oligarchies arrogantes assurées de conserver le pouvoir quoi qu’elles fassent et ne fassent pas, stagnation et régression du niveau de vie de populations privées d’éducation et de soins, surmortalité infantile, absence d’emplois faute du moindre développement. Il y avait des généraux, équipés de vrais armements français vendus au prix fort, conseillés et entraînés par de vrais militaires français, pour maintenir l’ordre. N’était-ce pas l’essentiel en ces contrées exotiques ?


Aujourd’hui les actions médiatiques de la fondation Chirac, la mascarade du forum pour le développement durable sont les plus scandaleux des faux médicaments qui sont fourgués aux Africains pour perpétuer leurs maux sous couvert de les guérir.

Odile Tobner

 

Bulletin mensuel d’information alternative sur les avatars de la politique de la France en Afrique depuis 1994, Billets d’Afrique et d’ailleurs constitue l’un des piliers de notre volonté de mieux informer.

Billets est disponible sur abonnement à Survie (voir formulaire dans cette rubrique) au prix de 25 € par an (30 € pour l’étranger) pour 11 numéros de 12 pages.

Abonnez vous !

Lire la suite